Mardi 16 Janvier, 2018

Basket universitaire/Corruption/USA: un célèbre entraîneur suspendu

L'entraineur Rick Pitino./ Photo: Basket USA

L'entraineur Rick Pitino./ Photo: Basket USA

L'entraîneur de l'équipe de l'université de Louisville (Kentucky, centre-est), Rick Pitino, célèbre aux Etats-Unis, a été mis en congé sans solde mercredi dans l'attente des conclusions d'une enquête sur un système de corruption dans le basket universitaire.

Dix personnes ont été interpellées entre lundi et mardi en lien avec ce scandale qui porte sur des pots-de-vin versés à des entraîneurs ainsi qu'à des joueurs et leurs familles.

Même si Louisville n'est pas cité dans les documents rendus publics par le procureur fédéral de Manhattan Joon H. Kim, la faculté a reconnu mardi qu'elle était concernée par l'enquête.

Tout en relevant qu'aucune charge n'avait été retenue à ce jour contre l'université ou aucun de ses employés, le président de Louisville, Greg Postel, a souligné que "les allégations (étaient) sérieuses".

"Ne rien faire reviendrait à valider tacitement des comportements contraires à l'éthique et à la loi", a-t-il poursuivi.

Agé de 65 ans, Rick Pitino est l'un des entraîneurs les plus connus du basket américain, professionnel ou amateur.

Il a été l'entraîneur des New York Knicks et des Boston Celtics en NBA et a présidé aux destinées des équipes de l'université de Kentucky et de Louisville.

Ces deux établissements ont remporté le titre national du championnat de basket universitaire sous sa direction, le premier en 1996 et le second en 2013.

En 2015, Louisville, où il est arrivé en 2001, a renouvelé son contrat pour dix ans et 50 millions de dollars environ.

Selon les documents de la procédure, deux membres de l'encadrement technique de l'équipe de basket seraient impliqués dans un système qui aurait notamment permis de verser 100.000 dollars à la famille d'un joueur lycéen afin qu'il s'engage avec Louisville.

Toujours selon l'enquête, les fonds auraient été réunis avec la collaboration de Jim Gatto, directeur marketing en charge du basket pour l'équipementier Adidas.

Fin août, Louisville a conclu un contrat de sponsoring avec Adidas pour une période de dix ans et un montant de 160 millions de dollars.

L'université avait déjà été mêlée à un scandale lié au recrutement, qui lui a valu d'être placée, en juin, sous surveillance et à Rick Pitino d'être suspendu cinq matches, même si sa participation directe n'a jamais été établie.

L'enquête a montré que Louisville avait notamment eu recours à des prostituées pour convaincre des joueurs lycéens de s'engager en faveur des Cardinals, le surnom des équipes sportives de la faculté.