Jeudi 21 Mars, 2019

Nassau suspend les déportations vers Haiti, 64 Haïtiens arrêtés en mer

Les autorités du Bahamas ont annoncé, le 16 février avoir suspendu l'expulsion des voyageurs clandestins Haïtiens vers Haïti "en raison des tensions politiques en Haïti" depuis le 7 février. La Force royale de défense des Bahamas (RBDF) a appréhendé, hier dimanche, 64 compatriotes qui tentaient de joindre les côtes bahaméennes.

Pendant près d'une dizaine de jours, toutes les activités ont été paralysées en Haïti à cause des manifestations de la population pour dénoncer la vie chère, la corruption et exiger le départ de Jovenel Moïse. Face aux scènes de pillages, d'incendie et de violences ayant occupé notamment la capitale haïtienne, le gouvernement des Bahamas avait annoncé que les déportations des migrants haïtiens vers leur pays d’origine ont été temporairement suspendues.

"Cette décision fait suite à la fermeture temporaire de l'ambassade des Bahamas à Port-au-Prince et au rappel de tout le personnel diplomatique et consulaire", ont déclaré les autorités dans un communiqué parvenue à la rédaction de notre journal.

Toutefois, en prévision à une éventuelle augmentation flux de migrants Haïtiens, les forces de sécurité des Bahamas ont été placées en état d'alerte avancée, rapporte le journal Jamaica Observer, soulignant que les autorités bahaméennes préparent également à cet effet, un centre de détention provisoire à Matthew Town (Inagua).

En effet, la Force royale de défense des Bahamas (RBDF) a annoncé avoir appréhendé hier dimanche, 64 ressortissants Haïtiens à bord d’un bateau de fortune, rapporte le Eywitness News, ajoutant que ces migrants seront remis à la police.

Notons que les Unités de surveillance et sauvetage en mer des Bahamas ont déjà appréhendé 207 migrants Haïtiens, cette année, sans compter une trentaine ayant péri en mer, au large des îles d'Abacos, samedi 2 février. Pour 2018, 1172 Haïtiens avaient été appréhendés en mer.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :