Mardi 19 Novembre, 2019

Bac 2018: Une bachelière blessée par balle en pleine salle d'examen

Un incident malheureux s’est produit au Lycée Toussaint Louverture au moment du déroulement des épreuves de baccalauréat ce mardi 26 juin 2018. La bachelière Dieussika Fleuridor, 20 ans, a été victime d’une balle perdue alors qu’elle se trouvait en pleine salle d’examen.

Ledit incident s’est passé après la victoire qui a propulsé la sélection argentine de football en huitièmes de finale de la coupe du monde de football de la FIFA qui se déroule en Russie cette année.

Mais plus de peur que de mal. Après l’avoir emmenée en urgence à l’Hôpital, les responsables du Ministère de l’Éducation et de la Formation Professionnelle ont fait savoir au Nouvelliste que Dieussika Fleuridor n’a pas été profondément atteinte par le projectile et sa vie a été épargnée.

Par conséquent, l’on a rapporté qu’elle reprendra, probablement, les examens en août prochain. Vu qu’elle est parmi les candidats de la catégorie des « cas spéciaux », selon des explications du directeur de communication du MENFP, Millody Vincent.

Tout porte à croire que cette vieille habitude de ceux qui ne ratent jamais l’occasion de faire retentir le son de leurs armes à feu pour manifester leur contentement après un match de football est toujours de mise.

L’euphorie de la coupe du monde de football a souvent généré ce genre de comportement démesuré chez certains « fanatiques ». Et ce, en dépit des messages lancés à maintes reprises par la Police Nationale d’Haïti interdisant l’usage des armes à feu dans un contexte pareil. La vie vaut bien plus qu’une « simple » victoire d’une équipe de football.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :