Dimanche 19 Août, 2018

Avec son 1er vol vers Orlando, Sunrise veut donner des ailes à Haiti

Aile droite du Boeing 737 de Sunrise Airways en plein vol, 18 octobre 2017. Les clichés sont de Widlore Mérancourt

Aile droite du Boeing 737 de Sunrise Airways en plein vol, 18 octobre 2017. Les clichés sont de Widlore Mérancourt

Plus de six ans déjà, les ailes conquérantes aux extrémités orange d’un avion Sunrise Airways s’envolaient pour la première fois vers le Cap-Haïtien. 18 octobre 2017, elles se posent à Orlando aux États-Unis pour un atterrissage historique. Double symbolisme : il s’agit du premier pont aérien direct entre Haïti et Orlando. Et cette passerelle qui desservira les 150 000 Haïtiens de la région et ceux tentés par l’aventure sera opérée par une compagnie haïtienne.

Sur ce vol, une cinquantaine de passagers ont occupé les 168 sièges disponibles.

Entre autres invités, des influenceurs et journalistes haïtiens, des comédiens d’Haïti et de la diaspora. Mais aussi la ministre du Tourisme Jessie Menos. Celle qui appelle ses compatriotes à choisir Sunrise Airways en priorité invite le leadership de la compagnie à diffuser dans l’avion des clips promotionnels pour Haïti afin de « montrer ses potentialités, ses richesses touristiques et historiques ». « C’est aussi une opportunité pour nous de pouvoir mettre les produits haïtiens sur le vol ». 

 

Le comédien Kako lui se remémore ses tracas jadis pour rejoindre Orlando depuis Miami. « Cet avion va débloquer beaucoup d’opportunités pour les artistes. "Se yon gwo bagay" », lance-t-il, amusé.

Nombreuses ont été les réjouissances de la circonstance. Depuis l’accueil-conférence de presse à l’aéroport d’Orlando par des autorités de l’État, le consul d’Haïti Pierre Max Charles et d’autres personnalités. Au diner inaugural précédé par les prestations originales d’artistes haïtiens de la communauté comme le peintre Patrick Nose ou le flamboyant poète Anderson Dovilas.

 

Dans l’avion qui volera quatre fois par semaine vers Orlando, nous avons rencontré le président de Sunrise Airways, Philippe Bayard. L’homme qui veut « donner des ailes à Haïti » détaille pour LoopHaiti sa vision de faire de l’ancienne Perle des Antilles « le centre des Caraïbes ».

Ci-après, la retranscription de notre discussion, légèrement modifiée pour des raisons de clarté.

LoopHaiti : Signification du vol

Philippe Bayard : C’est un moment historique vu que c’est la première fois qu’il y a une liaison directe entre Haïti et Orlando. En deuxième lieu, c’est initié par une ligne haïtienne, la Sunrise Airways. C’est un moment chargé d’émotion.

Innovation

Les habitants d’Orlando et des communautés avoisinantes étaient jusqu’ici obligés de prendre une autre voie ou de passer par Miami en avion, ou prendre l’autobus ou une voiture afin de se rendre à Miami pour ensuite voyager vers Haïti. Là, c’est une liaison directe : c’est plus rapide et c’est moins cher.

Préférence Sunrise

C’est une question assez difficile à répondre. C’est une ligne haïtienne. Nous sommes engagés à fournir un service de qualité. Et la décision de faire cette liaison est pour améliorer les conditions des Haïtiens et des voyageurs qui veulent aller dans ces destinations-là.

Sunrise, 60% de personnel haïtien

C’est une société créée selon les lois haïtiennes. Légalement, elle est constituée en Haïti. Ensuite, nous employons du personnel haïtien aussi. 60% de notre effectif environ est haïtien.

Objectif global

L’objectif de Sunrise est d’établir un pont aérien entre Haïti et la Caraïbe, pour donner des ailes à Haïti. Les destinations se suivent par opportunités. Les premières destinations sur lesquelles nous nous sommes engagés étaient caribéennes. Nous avons commencé localement avec un vol au Cap. Ensuite nous avons été vers la République dominicaine, puis à Cuba.

Cuba est une destination qui marche très bien. Nous avons trois villes que nous desservons dans ce pays : Santiago de Cuba, Camagüey et La Havane.

Nous avons initié des vols charters au Chili. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas encore l’autorisation d’opérer des vols réguliers. Nous y travaillons.

Je peux aussi dire que nous opérons des vols charters vers Curaçao. Bientôt, vous serez au courant du vol inaugural qu’il y aura entre Port-au-Prince et Curaçao.

Symbolisme : intégration de la culture haïtienne

L’industrie de l’aviation est un vecteur extrêmement important dans l’économie d’un pays. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous pensons qu’avoir une ligne locale, ça fait marcher l’économie dans toutes ses composantes.

Nous privilégions les produits qui sont manufacturés en Haïti qui ont une qualité acceptable. Comme vous l’avez constaté, il y a le rhum Barbancourt, Piman Bouk. Nous allons faire aussi le service du café haïtien, Rebo, Selecto.

Nous voulons faire la promotion de tout ce qui est haïtien parce que ça représente une valeur ajoutée dans l’économie haïtienne.

1er vol de Sunrise Airways vers Orlando