Samedi 24 Août, 2019

Hausse du dollar : Aux Cayes, des magasins ferment leurs portes

L'ensemble des commerçants de la ville Cayes, à travers le Rassemblement des commerçants du Sud, ont décidé de fermer leurs magasins à partir de ce mardi 5 février jusqu'au samedi 9 février 2019, en vue de protester contre la dépréciation vertigineuse de la gourde face au dollar américain.

Les propriétaires de ces magasins et boutiques se plaignent de la hausse effrénée du billet vert par rapport à la gourde, ce qui occasionne, disent-ils, l'augmentation des prix de tous les produits sur le marché ainsi qu'une baisse considérable des ventes. A travers ce mouvement, ils entendent exiger à l'Etat de trouver une solution en vue de résoudre cette crise.

Les concernés sont dans différents secteurs d'activités (produits pétroliers, produits alimentaires, auto-parts etc).

Le 31 janvier, c'était à Jacmel que des propriétaires de magasins avaient pris la décision de fermer leur business jusqu'au premier février en signe de protestation, pour les mêmes raisons.

Dans une entrevue, un propriétaire confiait que la montée du dollar devenait incontrôlable, créait une certaine instabilité sur le marché et qu’il n’avait pas d’autres choix que de fermer la porte de son entreprise, Quotidien Bazar.

Doit-on s'attendre à une fermeture en série des magasins à travers le pays tant que des mesures n'auront pas été prises par les autorités face à cette situation critique ?

Entre temps, la ville des Cayes, constate nos sources, fait face à un calme apparent à l'approche du 7 février. Un ensemble de mouvements de protestation est prévu par notamment des entités de l'opposition, pour marquer cette date.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :