Mercredi 21 Octobre, 2020

Demande d'asile au Canada: le PM du Québec rappelle les principes

Le premier ministre du Quebec, Philippe Couillard. Crédit photo: Le Studio 1

Le premier ministre du Quebec, Philippe Couillard. Crédit photo: Le Studio 1

Devant l’afflux des migrants, majoritairement haïtiens, qui arrivent chaque jour sur le territoire canadien en quête d’asile et face aux critiques qui fusent de toutes parts notamment du côté des citoyens canadiens à l’égard de la politique migratoire de leur pays, les dirigeants semblent se trouver dans leurs petits souliers. Et face à cela, obligés de fixer leurs positions de manière plus ou moins claire.

Alors que le Premier ministre canadien Justin Trudeau a tenté, lundi dernier, de rassurer son peuple affirmant que son pays a les ressources et les capacités pour gérer la vague des migrants, vantant du même coup le Canada comme un « un pays accueillant et empathique à l’endroit des réfugiés ». Moins d'une semaine plus tard, soit vendredi dernier, c’était au tour du premier ministre Québécois, Philippe Couillard, de placer son mot à travers une publication sur sa page Facebook intitulée : « Demandeurs d’asile : les principes qui guident notre action ».

Au prime abord, monsieur Couillard a tenu d'apporter une précision importante aux intéressés. « Ces personnes sont des demandeurs d’asile, plutôt que des « migrants » ou des « immigrants illégaux ». Ceux-ci sont régis par des lois et procédures très bien définies, sous la responsabilité des autorités fédérales, avec lesquelles notre gouvernement collabore pour la dispensation de certains services jusqu’à ce qu’elles aient statué sur les demandes d’asile présentées par ces personnes », lâche-t-il tout de go.

Devant le fait accompli, son gouvernement a dû se mobiliser sur le terrain, réagissant, dit-il selon trois (3) principes bien établis: « la compassion et le respect de la dignité humaine », « l’équité », « la sécurité et le respect de la règle de droit ».

« Sensible », certes, mais le premier ministre du Québec veut se montrer assez lucide face à cette « situation fort délicate, surtout sur le plan humain ». « Il est malheureux que ces personnes très vulnérables se soient fait convaincre que l’admission comme réfugié au Canada et chez nous, au Québec, serait simple, voire automatique. Il n’en est rien. Il n’existe aucune garantie que les demandes d’asile seront acceptées, compte tenu des règles strictes qui les régissent. » A-t-il écrit.

Tout compte fait, monsieur Couillard indique que les demandes seront traitées conformément aux règles préétablies. Il rassure, cependant, que le fait d’accueillir un réfugié ne fait pas « reculer » pour autant le dossier d’un immigrant qui est en attente. 


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :