Jeudi 22 Août, 2019

Au moins 12 personnes arrêtées lors des récentes manifs, selon la PNH

Photo prise lors de la manifestation du 9 juin 2019/ Luckenson Jean

Photo prise lors de la manifestation du 9 juin 2019/ Luckenson Jean

La police nationale confirme avoir procédé à l’arrestation d’au moins 12 personnes dans la région métropolitaine lors des récentes manifestations de rue organisées notamment dans la capitale par, entre autres, des militants politiques, membres de l’opposition ou des Petrochallengers.

Le Porte-parole de l’institution, Michel-Ange Louis Jeune a indiqué que les individus appréhendés ont, pour la plupart, tenté d’attaquer des entreprises privées ou publiques, de semer des troubles ou de perpétrer des actes de violence. L’institution policière, reconnaissant les droits des citoyens de manifester et de revendiquer, rappelle qu’il est de son devoir de protéger les vies et les biens, de protéger et servir en garantissant la sécurité des membres de la population.

 

Cependant, plusieurs agents au sein de la PNH ont été reprochés d’avoir brutalisé des manifestants dans le cadre de ces mouvements de protestation. L’Inspection Générale a récemment révélé que plus de 40 policiers ont été limogés pour mauvais comportements suite au traitement de 975 dossiers de plaintes déposées par des victimes.

Lire : Plus de 40 agents limogés en 2018, selon un rapport de l’IGPNH

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :