Mercredi 20 Juin, 2018

Assassinat du père Simoly : réactions de tristesse des internautes

Père Joseph Simoly, décédé hier jeudi 21 décembre 2017.

Père Joseph Simoly, décédé hier jeudi 21 décembre 2017.

La nouvelle est venue casser l’ambiance de fête qui régnait au sein des chrétiens catholiques en cette période de noël. Joseph Simoly, un prêtre de l’église Sacré-Cœur est grièvement blessé balles par des individus circulant à bord d'une taxi-moto sur la route de Frères puis décédé à l’hôpital Communautaire Haïtien de Puits Blain hier jeudi 21 décembre.

Les réactions de tristesse ont afflué sur les réseaux sociaux pour déplorer cet acte criminel et rendre hommage à ce prélat bien connu dans la communauté chrétienne.

Le père Claudy Duclervil, directeur de la Radio Télé Soleil, « s'est dit atterré par la nouvelle, malgré son solide mental, et il est certain que tous les fidèles ayant connu et aimé Père Simoly, dans ses prédications, ses animations chantées à nulles autres pareilles, ou dans son incomparable émission "Le Puits de Jacob" sur les ondes de Radio Soleil, se retrouvent aujourd'hui, fortement émus et attristés par ce départ brutal au moment où l'Eglise se prépare à célébrer le renouveau de Noël », rapporte-t-on sur la page Facebook de l’émission Soleil Matin.

L’ancien ministre des sports Jimmy Albert a tenu via son compte Facebook à présenter ses sympathies à l’Eglise Catholique et à ses proches. « Père Joseph Simoly est parti prématurément ce jeudi 21 Décembre 2017 en laissant derrière lui des torrents de larmes, une Eglise endeuillée et un vide qu’on mettra longtemps à combler », regrette M Albert.

L’Équipe Soley Lafwa, poursuit l’ancien ministre, s'incline devant la dépouille de ce Ministre zélé de Dieu, cet amoureux fou de la Vierge et cet animateur hors pair tant aimé du peuple de Dieu. « A l’Église et à ses proches, sincères condoléances », conclut M Jimmy Albert, ancien titulaire du Ministère à la jeunesse, aux sports et à l’action civique (MJSAC).

Il y a aussi ce témoignage massivement partagé et repris sur Facebook qui raconte  les derniers instants de la vie prêtre comme s’il avait un pressentiment que sa mort était imminente. «  Père Simoli a célébré sa dernière messe avec nous, du Cabinet Mérové-Pierre. La messe a été célébrée entre midi trente et 14 heures. Il rentrait de la messe lorsqu’il est tombé sous les balles assassines. Je peux te dire de quoi avait [il avait parlé dans, ndlr] sa dernière messe. Certains ont été étonnés de l’entendre parler de mort dans une célébration de noël. Il a parlé de la tentative d’assassinat de Jean-Paul le 13 mai 1981, jour de Fatima. Et il a parlé de cette balle que Maman Marie a épargnée à Jean-Paul II et qui est incrustée dans la couronne de Fatima. Il a dit qu’on n’échappait pas à la mort, qu’au jour venu la mort était inévitable à moins d’en être arraché par une main puissante comme ce fut le cas de Jean-Paul II. […] »  

« Je proteste contre l'assassinat du père Simoli », a lancé Pradel Henriquez. L’ancien directeur générale de la Télévision Nationale d’Haïti parle du défunt comme d’une vieille connaissance. « Le père Joseph Simoli, originaire du plateau central, de Cerca, précisément, est assassiné hier jeudi 21 décembre 2017. « Comme, toute ma vie est dédié au Plateau Central depuis 1988, j'ai eu l'opportunité de voir le jeune homme Simoli, puis de voir grandir, cette fois, le père Simoli qui allait devenir par la suite un grand prêtre au sein de l'église catholique par son discours, par sa verve, par son charisme, et par son enthousiasme chrétien, il est donc l'ami de ma famille. Et son frère Josué Simoli a été mon proche collègue au petit séminaire collège Saint Martin de Porres de Hinche ou j’ai enseigné durant plusieurs années. »

Il réclame justice pour père Simoly, sans considérations des circonstances de sa mort, avant de rappeler que « C'est la justice qui élève une nation. »

Pour garder vivante la mémoire de « l’homme de Dieu », le journaliste et fervent catholique Jean Thony Lorthé a posté sur son compte Facebook une vidéo où l’on voit père Simoly assurant l’animation musicale à la clôture de la dernière neuvaine de l’Immaculée Conception au stade Sylvio Cator le 8 décembre dernier.

« Après un pèlerinage mariale en Europe avec Père Simoly et plusieurs conférences charismatiques, je peux dire que ses enseignements et ses refrains m’ont touché pour toujours. Paix à son âme », a écrit une internaute sur Facebook.

La chroniqueuse sportive Shelove Perrin a aussi partagé son émotion sur Twitter. « Mais tu vas tellement nous manquer... On ne t'oubliera jamais car tu vas continuer à vivre dans nos cœurs », a—t-elle écrit.