Lundi 14 Octobre, 2019

Artibonite : trafic paralysé à Villard lundi, menacent les habitants

53 personnes soupçonnées d’être membres du gang d’Arnel Joseph arrêtées par la police le 12 mai dernier

53 personnes soupçonnées d’être membres du gang d’Arnel Joseph arrêtées par la police le 12 mai dernier

La route nationale # 1, principalement au niveau de Villard, localité de Dessalines (situé à Petite-Rivière de l’Artibonite), était complètement bloquée et le trafic paralysé ce 17 mai, a appris la rédaction de Loop.

L’ embouteillage monstre, survenu ce vendredi matin, selon Witzer Mesadieu joint par téléphone, était causé par un camion (trailer) aux pneus dégonflés, placé au travers de la route aux fins d’entraver la circulation. Ce qui a bien soulevé la grogne des automobilistes qui rentrent du Nord en direction de la capitale et vice-versa. Des policiers de l’unité de l’UDMO étaient sur place et ont réussi à débloquer la circulation, selon notre source.

Les autorités policières n’étaient pas en mesure d’identifier les auteurs de l’acte. Mais il semble qu’il aurait été posé par les habitants de Villard qui exigent la libération de près d’une dizaine de personnes qui, provenant de cette localité, se retrouvent parmi les 53 appréhendées, le 12 mai dernier,  par les forces de l’ordre dans la commune de Limbé au cours d’une intervention de la PNH, toujours selon notre contact.

La PNH avait affirmé que ces 53 individus arrêtés, issus de la Petite-Rivière de l’Artibonite et de Marchand Dessalines, étaient soupçonnés d’appartenir au gang d’Arnel Joseph. Informations rejetées par les habitants qui soutiennent qu’au moins 10 des personnes appréhendées n’ont rien à voir avec le gang d’Arnel et des actes de banditisme.

Il s’agirait de commerçants qui, au moment de l’opération policière, se dirigeaient vers la frontière haïtiano-dominicaine pour acheter des marchandises, disent les proches des concernés.

La route nationale sera, de nouveau, bloquée ce lundi 20 mai, si ces individus arrêtés ne sont pas libérés, ont prévenu ces riverains à la PNH. Rappelons qu’ils avaient déjà manifesté une première fois cette semaine pour cette même raison. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :