Mardi 22 Septembre, 2020

Arrestation à Jacmel de six présumés membres d’un gang armé

Les quatre individus armés appréhendés par les forces de l'ordre, sont actuellement au commissariat de Jacmel.

Les quatre individus armés appréhendés par les forces de l'ordre, sont actuellement au commissariat de Jacmel.

Des agents de la Police Nationale d’Haiti ont réalisé, lundi, un coup de filet à Jacmel où ils ont mis la patte sur six présumés membres d’un groupe armé surnommé Gèp san nich (Guêpes sans niche), basé non loin de l’aéroport de la ville, a confirmé le magistrat Lourdie César, interrogé à ce sujet ce mardi soir.

Dans la localité « Aviation », située à quelques mètres de l’aéroport malfamé de la ville de Jacmel, la police a appréhendé ces six hommes armés, appartenus au gang « Guêpes sans niche ». Leur identité n'a pas été révélée. 11 autres individus, arrêtés avec un camion dans lequel se trouvaient un pistolet et un cadavre, ont été conduits au commissariat. Neuf d'entre eux ont été relâchés après audition. Mardi soir, affirme Mme César, les deux autres étaient encore en garde à vue au commissariat.

Dirigé par Angelot Saint alias « Kiki », lui-même déjà objet de plusieurs mandats d’amener pour de nombreux faits qui lui sont reprochés, le groupe « Guêpes sans niche » est accusé de tentatives d’assassinat à l’endroit du père André Léveiller en 2018. Les membres du gang sont aussi pointés du doigt pour avoir bastonné un ancien commissaire de gouvernement, Antoine Jean Férot. 

Des gangs actifs continuent d’opérer dans différentes villes de province et dans la capitale haïtienne où de nombreux cas d’assassinats ont été enregistrés. Dimanche 24 novembre, deux citoyens français ont perdu la vie alors qu’ils venaient d'arriver dans le pays en vue d’adopter deux enfants.

Lire > Un couple de Français tué par balle dimanche à Port-au-Prince

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :