Dimanche 23 Septembre, 2018

Arrestation d’un agent de sécurité du Marché Hyppolite à Saint-Marc ?

Environ dix jours après, la nouvelle de l’incendie du Marché en Fer n’a pas manqué de provoquer des remous.

Environ dix jours après, la nouvelle de l’incendie du Marché en Fer n’a pas manqué de provoquer des remous.

Le nommé Davidson Saint-Louis, 26 ans, a été appréhendé par la police de Saint-Marc ce mardi, pour être transféré à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). L’arrivée de Davidson dans la communauté a été scrutée à la loupe par la population qui n’a pas lésiné à enquêter sur l’identité de cet inconnu.

Sollicitée en urgence, la PNH a mis la main au collet de ce dernier qui se présente comme un agent de sécurité du Marché Hyppolite. Il a affirmé avoir été témoin de l’incendie dans la nuit de 12 à 13 février et en avoir vu les auteurs.

Témoin déclaré de l’incendie, Davidson a abandonné sa maison à Thomassaint par crainte d’être assassiné par les responsables de l’acte qui l’ont identifié. Voici, entre autres, le récit de cette arrestation qui pourrait se révéler extrêmement importante dans le cadre de l’enquête diligentée par les autorités publiques.  

Environ dix jours après, la nouvelle de l’incendie du Marché en Fer n’a pas manqué de provoquer des remous.

Le Réseau national de Défense des Droits humains (RNDDH) sort à peine de son silence pour condamner les différents incendies qu’encaisse la capitale ces derniers jours. « Ils visent à appauvrir une bonne partie de la société et à aggraver les conditions de vie déjà difficiles dans lesquelles évolue la population, a dit le responsable de programmes du RNDDH, Vilès Alizar.

Vilès exhorte les responsables à ne pas banaliser une telle pratique et à prendre les dispositions en vue d’y mettre fin.