Samedi 19 Octobre, 2019

Dossier mercenaires : Paul Eronce Villard ne se laissera pas intimider

Arrestation de 8 individus à P-au-P, le commissaire du gouvernement ne se laissera pas intimider

Arrestation de 8 individus à P-au-P, le commissaire du gouvernement ne se laissera pas intimider

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, a fait le point, lors d’une conférence de presse au parquet, autour du dossier des huit (8) personnes dont sept (7) ressortissants étrangers et un national appréhendés dimanche 17 février en possession des armes de guerre à rue Lamarre.

Le parquetier a d’emblée rejeté les déclarations faisant croire que le ministre de la justice et de la sécurité publique Jean Roody Aly s’est descendu au commissariat de Port-au-Prince pour ordonner la libération des individus. Il balaie également les informations selon lesquelles il serait l’objet de pressions de la part de l’exécutif pour libérer ces individus lourdement armés au moment de leur arrestation.

Le chef du parquet de la capitale donne la garantie qu’il ne se laissera pas intimider par l’opinion publique dans le cadre du traitement de ce dossier. Il promet de traiter ce dossier avec sérénité conformément aux prescrits de la loi haïtienne.

Plus loin, Me Villard a indiqué que les individus répondent depuis hier aux questions de la direction centrale de la police judiciaire et qu’une enquête de flagrance est ouverte sur l’affaire. « Une infraction a été commise. Les individus circulaient à bord d’un véhicule sans plaque d’immatriculation », a indiqué le parquetier avançant le principe de la territorialité de la loi pénale.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :