Dimanche 21 Avril, 2019

Face à la police, "Arnel utilise des enfants comme bouclier humain''

Lle chef de gang de Village de Dieu, connu sous le nom d'Arnel Joseph

Lle chef de gang de Village de Dieu, connu sous le nom d'Arnel Joseph

Le commissaire de police de Port-au-Prince, Joël Casséus a annoncé l’arrestation, le 18 mars, de cinq présumés bandits dans le quartier de Martisant et ses environs. Après cette opération, le commissaire indique avoir observé que le chef de gang Arnel utilisait des enfants comme boucliers pour se protéger de la police.

Cinq (5) présumés bandits arrêtés, un tanker de gaz récupéré par la police, un policier blessé par balle... tel est le bilan présenté par le commissaire de police de Port-au-Prince Joël Casséus, pour une opération de la PNH effectuée dans la capitale est ses zones avoisinants le 18 mars 2019.

Le responsable du commissariat de Port-au-Prince, Joël Casséus informe que la Police nationale d’Haïti (PNH) a été de nouveau confronté à une ruse du chef de gang Arnel. Le « gang du Village de Dieu utilise des enfants comme ‘’boucliers humains’’, pour compliquer davantage la tâche des policiers qui ont mené cette opération », a informé le commissaire Casséus

Dans son bilan, Casséus souligne que dans le quartier de Martissant 7, un agent de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) a été touché par un projectile aux fesses.

Par ailleurs, le responsable de police promet, en vue de la sécurisation de la capitale, une enquête sur le dernier incendie qui a attaqué le marché de la Croix-des-Bossales. Ce qui serait, selon Casséus, le fruit du conflit armé qui sévit entre gangs rivaux à la Saline.

Ici une vidéo réalisée à partir des images prises suite à ce drame.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :