Lundi 14 Octobre, 2019

Visé par des manifestations, Jovenel Moïse discute avec le Core Group

Le président Jovenel Moïse et les membres du Core Group en réunion au Palais national. Crédit photo : Twitter Jovenel Moïse.

Le président Jovenel Moïse et les membres du Core Group en réunion au Palais national. Crédit photo : Twitter Jovenel Moïse.

Une rencontre importante pour Jovenel Moïse. Au Palais national, ce lundi 9 octobre,  le président de la République s’est entretenu avec les membres du Core Groupe. Entendez par là une structure composée des ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Espagne, des Etats-Unis d’Amérique, de la France, et des représentants, de la MINUSTAH, de l’Organisation des Etats américains et de l’Union européenne.

Les images de la rencontre sont relayées sur le compte Twitter officiel de Jovenel Moïse.

Au menu des discussions : « le plan d’action de son quinquennat [du président ndlr], notamment les six (6) axes prioritaires et la Caravane du changement, la stratégie transversale du gouvernement, pour les mettre en œuvre dans l’objectif de rendre l’Etat plus efficace et pour fournir davantage de services à la population », détaille un communiqué de la présidence.

À l’issue de la rencontre, le courant serait bien passé, entre le chef de l’Etat et ses interlocuteurs étrangers, si l’on en croit le communiqué : « Les membres du Core Group ont unanimement accueilli la vision clairement exprimée par le président de la République pour réformer l’Etat, lutter contre la corruption, fournir l’énergie électrique à la population, maîtriser l’eau de surface, reboiser le pays, assister les couches les plus vulnérables à travers sept (7) programmes sociaux, et améliorer le cadre des affaires afin d’attirer davantage d’investissements, et pour créer le maximum d'emplois. »

Le communiqué n’a mentionné aucune proposition faite par le Core Group face à la crise qui secoue le pays, à un moment où l’opposition descend dans les rues pour protester contre le budget 2017-2018 et réclamer du coup le départ de Jovenel Moïse. Il conclut en soulignant que « les représentants du Core Group ont salué, particulièrement, la détermination du chef de l’État à instaurer un dialogue politique permanent, avant l’organisation prochaine des états généraux sectoriels de la nation, ainsi que le renforcement institutionnel des partis politiques qui constituent des facteurs de stabilité politique susceptible de permettre au pays d’atteindre les Objectifs du développement durable, desquels découlent les six (6) axes prioritaires du gouvernement. »

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :