Jeudi 23 Novembre, 2017

Après IRMA, cette ONG demande une aide urgente pour Haïti

« Bien qu’Haïti n’ait pas été touché directement par l’ouragan Irma et a subi moins de dégâts que les prédictions des autorités, les conditions de la population sont difficiles » affirme dans un communiqué l’ONG Action Contre la Faim qui travaille en Haïti depuis 1985.

Selon l’ONG, « près de 40% de la population haïtienne souffre d'une insécurité alimentaire allant de modérée à sévère ».

« Nous sommes prêts à fournir tous les jours de l’eau potable, des kits d'hygiène d'urgence et d’autres articles de secours essentiels pour répondre aux besoins immédiats de 6.000 personnes », rajoute, Mathieu Naboth, porte-parole de l'association. « Nous travaillons également dans la réparation et la reconstruction des sources d'eau et des installations sanitaires ».

Action Contre la Faim soutient que ses programmes ont touché près de 500 000 personnes en Haïti en 2016 avec son équipe de 450 personnes éparpillées entre Port-au-Prince, Gonaïves, Port-de-Paix et Bombardopolis.

Après le passage d’Irma, plusieurs ONG travaillant en Haïti ont lancé des campagnes de levée de fonds pour financer leurs programmes sur place. Sur le site de CARE, Karl Paul, directeur du bureau de l’ONG en Haïti affirme qu’il craint une « contamination des sources d’eau potable et une résurgence du choléra », dans le pays. Un bouton « Je donne pour Haïti » invite les internautes à effectuer des dons de 85, 110 ou 180 euros. Ils peuvent aussi fixer eux-mêmes le chiffre de leurs dons ou même paramétrer un versement mensuel à l’organisation.