Dimanche 27 Septembre, 2020

Anse-d'Hainault: un adolescent tué, la mairie incendiée

La Marie d’Anse-d'Hainault été incendiée dans la nuit de 17 octobre suite à une attaque en représailles des habitants de la ville après que quatre agents de sécurité de la marie ait exécuté un adolescent de 17 ans.

Tout a commencé quand quatre agents de la mairie ont entendu parler « d’une cargaison de drogue à Nan Bouchi ». Les dénommés Express, Kadafi, Fred et Daphnee, des agents de sécurité de la mairie, ont vite fait une décente dans la zone à la recherche de la drogue et ont exécuté au passage un jeune de 17 ans, raconte le directeur départemental de la Grand-Anse, Pierre-Louis Jean Alex.

« Kote dwòg la, Kote dwòg la ? », criaient les hommes armés une fois arrivés sur les lieux, nous apprend Jean Alex. Le jeune adolescent qui était assis à côté d’un igloo a été exécuté à bout portant, selon Le DDG.

Après cet acte, la population en colère a attaqué la mairie et le commissariat en représailles. « Au moment de l’attaque, la mairie a perdu une calibre 12 que le CASEC Jean Milton a récupéré » confie Pierre Louis Alex qui confirme avoir interpellé le CASEC. « Les partisans du CASEC ont attaqué la mairie et le commissariat. La population a érigé des pneus enflammé à l’entrée du commissariat et ont incendié la mairie », a-t-il révélé.

Pour le moment, la situation est revenue au calme, nous apprend notre source. Par ailleurs, les quatre agents de la mairie ont en leur possession la cargaison de la drogue et sont en en cavale, a-t-il fait savoir.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :