Samedi 14 Décembre, 2019

Anniversaire de Dessalines: Maduro transmet ses amitiés aux Haïtiens

Photo publiée par Nicolas Maduro, pour saluer l'anniversaire de Jean Jacques Dessalines

Photo publiée par Nicolas Maduro, pour saluer l'anniversaire de Jean Jacques Dessalines

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro, a salué la mémoire de l’Empereur Jean Jacques Dessalines, à l’occasion de son 261e anniversaire de naissance, ce 20 septembre. Le chef d’Etat vénézuélien a, dans un tweet, adressé un chaleureux "câlin" au peuple haïtien.

« J’envoie un câlin à nos frères [et soeurs, ndlr], d'Haïti à l’occasion du 261e anniversaire de la naissance de Jean Jacques Dessalines », a écrit Nicolás Maduro, dans un tweet qui a provoqué pas mal de réactions positives. Le président vénézuélien qui ne rate jamais l'occasion de manifester sa solidarité envers le peuple haïtien, a salué la bravoure de l’Empereur, né le 20 septembre 1758 et assassiné le 17 octobre 1806, au Pont Rouge.

Dans sa publication, Nicolás Maduro souligne que Jean Jacques Dessalines était un Héros qui s’est battu pour mettre fin à l’esclavage et aux inégalités auxquels étaient soumis ses paires, en proclamant en 1804 l’"Indépendance définitive" d’Haïti. Un tweet salué par bien d’internautes, particulièrement des followers haïtiens.

Ce message de Maduro arrive dans un contexte où Haïti vient de tourner le dos au président élu de la République Bolivarienne du Venezuela. En juin 2018, Haïti avait, dans le cadre de la 48e assemblée générale de l’Organisation des Etats Américains (OEA), fait abstention lors du vote de la résolution visant à exclure le Venezuela de l’organisation hémisphérique. Une décision qui a été prise suite à des jours de tractations, de consultations et de pressions des Etats-Unis d'Amérique.

En janvier 2019, à l’issue d’une réunion extraordinaire du Conseil permanent de l’OEA sur la situation du Venezuela, Haïti et plus d'une dizaine d'autres pays avaient voté en faveur d'une résolution ne reconnaissant pas la légitimité du second mandat de Maduro. Environ 48 heures avant ce vote, le ministre haïtien des Affaires Etrangères, Bocchit Edmond, avait déclaré qu’Haïti n’était pas disposé à abandonner un ami comme le Venezuela du jour au lendemain.

En dépit des positionnements d’Haïti, Nicolas Maduro semble ne pas être prêt à tourner le dos au peuple haïtien, qui a une longue histoire avec la République Bolivarienne du Venezuela.

Soulignons par ailleurs qu'en Haïti, à l'occasion de cet anniversaire du premier chef d'Etat haïtien, une grande mobilisation tenue par l'opposition politique et certains acteurs de la société civile, a été soldée par un mort et plusieurs blessés. Les protestataires dénonçaient la corruption, la rareté du carburant et exigeaient le départ du président Jovenel Moïse. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :