Mercredi 11 Décembre, 2019

Angleterre: City et Chelsea assommants

Le milieu allemand de Manchester City Ilkay Gundogan vient de marquer contre Aston Villa, le 26 octobre 2019 à Manchester

Le milieu allemand de Manchester City Ilkay Gundogan vient de marquer contre Aston Villa, le 26 octobre 2019 à Manchester

Manchester City maintient la pression sur Liverpool avec sa victoire 3-0 face à Aston Villa samedi. Un succès facile imité par Chelsea, qui l'a emporté sans trembler à Burnley (4-2) grâce à un triplé de Christian Pulisic.

A deux semaines de son déplacement à Anfield Road, Manchester City a confirmé sa montée en puissance en disposant aisément d'Aston Villa (3-0), samedi, lors du second match de la 10e journée du championnat d'Angleterre.

Cette victoire aisée face au promu lui permet de revenir provisoirement à trois points des Reds, qui recevront dimanche Tottenham.

Après son succès contre l'Atalanta Bergame (5-1) en semaine, City a mis plus de quarante-cinq minutes à trouver l'ouverture, face à une formation qui restait sur trois victoires consécutives.

La solution est venue, seulement vingt-trois secondes après la reprise, de Raheem Sterling, auteur d'un petit pont sur le gardien Tom Heaton.

AFP / Paul ELLISLe milieu de Manchester City Raheem Sterling contre Aston Villa, le 26 octobre 2019 à Manchester

Kevin de Bruyne (65e) puis Ilkay Gündogan (70e) ont mis les champions d'Angleterre en sécurité, et un peu plus amélioré leur bilan offensif (32 buts en 10 matches), qui reste d'assez loin le meilleur des cinq grands championnats.

Les Citizens ont de nouveau démontré qu'ils pouvaient être irrésistibles lorsqu'ils accéléraient : "J'emploie souvent l'expression +agressif avec le ballon+, a souligné le manager Pep Guardiola. Raheem était le seul joueur qui était agressif avec le ballon en première période. Dans la seconde, nous l'avons imité."

- Chelsea sur sa lancée -

L'autre fait majeur de cette journée a été le déplacement victorieux de Chelsea à Burnley (4-2).

AFP / Oli SCARFFLe milieu américain de Chelsea Christian Pulisic auteur d'un triplé sur le terrain de Burnley, le 26 octobre 2019

Sans Kanté, en délicatesse avec un adducteur, et avec Giroud sur le banc, les Blues n'ont pas fait de détails, avec notamment un festival de Christian Pulisic, triple buteur (21e, 45e, 56e), et une superbe frappe croisée de Willian (58e). Ils se sont un peu déconcentrés en fin de match, sans conséquence.

Souvent inquiétants en début de saison, les jeunes joueurs de Frank Lampard semblent avoir trouvé leur rythme de croisière depuis quelques semaines. Ils restent sur sept victoires consécutives toutes compétitions confondues.

Les succès obtenus contre Lille, en Ligue des champions, Brighton, Southampton et Newcastle en Premier League, et Grimsby en League Cup, ont une valeur relative. Mais le résultat de mercredi soir sur le terrain de l'Ajax Amsterdam (1-0) ainsi que la manière de ce succès à Burnley suggèrent, a minima, que Lampard a son groupe en main.

Seul bémol, une défense très perméable: 16 buts encaissés en 10 journées. Mais Chelsea est maintenant bien calé en quatrième position, avec cinq points d'avance sur Arsenal, qui reçoit Crystal Palace dimanche.

AFP / Glyn KIRKLe défenseur de Brighton Dan Burn (g) poursuit l'attaquant d'Everton Theo Walcott, le 26 octobre 2019 à Brighton

A noter également, la nouvelle défaite d'Everton, cette fois sur le terrain de Brighton (3-2). Un revers d'autant plus indigeste que les joueurs de Marco Silva avaient fait le plus dur en prenant l'avantage à un quart d'heure de la fin (Dominic Calvert-Lewin, 74e). Mais Neal Maupay a égalisé sur penalty (80e) avant que le Français Lucas Digne ne marque contre son camp en toute fin de match (90e+4).

Après une honorable saison 2018-2019, finie à la 8e place de Premier League, Everton est maintenant seizième du classement, à deux points du premier relégable.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :