Jeudi 29 Octobre, 2020

Allemagne: le Bayern à un pas du titre, manifeste contre le racisme

Le milieu du Bayern Munich, Leon Gortzka (c), marque le 2e but de son équipe lors du match de Bundesliga à Leverkusen, le 6 juin 2020

Le milieu du Bayern Munich, Leon Gortzka (c), marque le 2e but de son équipe lors du match de Bundesliga à Leverkusen, le 6 juin 2020

Le Bayern Munich, large vainqueur à Leverkusen (4-2), a fait un nouveau pas vers le titre samedi, et clairement manifesté son opposition au racisme dans le contexte de l'affaire Floyd, tout comme son dauphin Dortmund, qui jouait à 18h30 contre le Hertha Berlin.

Les joueurs des deux équipes les plus riches et les plus titrées du football allemand sont arrivés à l'échauffement avec des t-shirts évoquant le mouvement actuel de protestation mondiale après le décès de George Floyd, un homme noir tué lors de son interpellation par la police fin mai aux Etats-Unis.

"Carton rouge au racisme", proclamaient les poitrines des stars du Bayern, qui ont ensuite joué avec un brassard portant l'inscription "BlackLivesMatter" (Les vies noires comptent".

Dortmund, qui jouait à domicile et toujours à huis clos contre le Hertha Berlin, s'est échauffé avec des t-shirts noirs portant deux inscriptions: "No Justice, No Peace", l'un des slogans des manifestants aux Etats-Unis, et les mots "Black, White, Yellow, Red" barrés et soulignés du mot "Human".

Avant le coup d'envoi, les joueurs de Dortmund et du Hertha se sont rassemblés autour du rond central pour observer une minute de silence un genou à terre, imitant le geste désormais symbolique du joueur de NFL (Ligue de football américain) Colin Kaepernick, devenu un porte-voix des protestations aux Etats-Unis contre les violences policières.

La semaine dernière et ce week-end encore, des joueurs d'autres équipes ont fait des gestes à titre personnel en hommage à George Floyd.

- L'appel de Boateng -

POOL/AFP / Matthias HangstLe gardien du Bayern Munich, Sven Ulreich, porte un t-shirt avec l'inscription "Carton rouge contre le racisme - BlackLiveMatters", avant le match de Bundesliga à Leverkusen, le 6 juin 2020

L'arrière central du Bayern Munich Jérôme Boateng, né d'un père ghanéen, avait appelé jeudi ses collègues blancs à manifester plus ouvertement leurs convictions.

"Tous les sportifs blancs qui ne s'expriment pas actuellement ne sont pas des racistes, évidemment", avait-il dit, "mais naturellement il est souhaitable qu'ils utilisent leur notoriété aussi pour cette cause".

Sur le plan sportif, la route du titre se transforme en autoroute pour le Bayern Munich, qui a surclassé Leverkusen samedi pour porter provisoirement son avance à 10 points sur Dortmund.

A Munich, le moral est au beau fixe. Même si la mairie -- anticipant le titre -- a déjà interdit la traditionnelle présentation du trophée à la foule depuis le balcon de l'Hôtel de ville, en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, le "Rekordmeister" file droit sur son huitième titre consécutif, le 30e au total, qui pourrait être acquis dès le week-end prochain.

Après l'ouverture du score pour Leverkusen par Lucas Alario (9e), les Bavarois ont répliqué par Kingsley Coman (1-1, 27e), Leon Goretzka (2-1, 42e), Serge Gnabry (3-1, 45e) et Robert Lewandowski (4-1, 66e).

En toute fin de match, le jeune Florian Wirtz, international U17, a réduit le score (4-2, 89e), devenant le plus jeune buteur de l'histoire de la Bundesliga, à 17 ans et 34 jours.

- Pas de fête à Munich -

Les Bavarois peuvent voir venir avec calme le prochain choc contre Mönchengladbach samedi prochain, où il seront toutefois privés de leurs deux fers de lance en attaque Thomas Müller et Robert Lewandowski, suspendus.

Mönchengladbach devra pour sa part se passer de son leader d'attaque français Alassane Pléa, exclu vendredi soir pour deux cartons avertissements consécutifs lors de la défaite à Fribourg (1-0).

POOL/AFP / Matthias HangstL'attaquant polonais du Bayern Munich, Robert Lewandowski, a marqué son 30e but cette saison en Bundesliga, lors du match à Leverkusen, le 6 juin 2020

Au classement des buteurs, le Polonais du Bayern Lewandowski a marqué son 30e but cette saison en championnat, égalant son record personnel. Il lui reste quatre rencontres pour le battre, mais il sera probablement impossible d'atteindre la barre des 40 buts, le record historique du "Bomber" Gerd Müller, établi en 1971-72.

Le RB Leipzig, de son côté, a fait un nouveau faux-pas, en concédant un nul à domicile à la lanterne rouge Paderborn (1-1), après avoir mené jusqu'à la 2e minute du temps additionnel. Les joueurs de Red Bull profitent cependant des revers de leurs concurrents directs pour conserver leur troisième place.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :