Dimanche 23 Septembre, 2018

Airbnb: « Haiti, destination unique, histoire, culture fascinantes »

La Ministre du Tourisme, Emilie Jessy Menos et les représentants d'Airbnb lors de la signature du protocole/ Photo: Facebook MDT

La Ministre du Tourisme, Emilie Jessy Menos et les représentants d'Airbnb lors de la signature du protocole/ Photo: Facebook MDT

Déjà présente dans pas moins 191 pays, la plateforme Airbnb, spécialisée dans la réservation et la location de logements en ligne, a franchi un pas décisif ce 31 janvier, en paraphant avec le Gouvernement haïtien, à travers le Ministère du Tourisme, un mémorandum visant entre autres, la promotion d’Haiti comme une destination touristique.

Par la signature de ce document, les deux signataires veulent permettre à tous ceux que la question intéresse, moyennant qu’ils possèdent « une maison, un smartphone et un compte en banque », de « pouvoir enregistrer leur maison sur la plateforme Airbnb et la louer éventuellement à des touristes ou visiteurs de passage en Haïti, pour un temps n’excédant pas les 120 jours ».

La rédaction de Loop Haiti a pu entrer en contact avec l’un des responsables d'Airbnb pour une entrevue en exclusivité. Shawn Sullivan, responsable pour la région Caraibe et l'Amérique latine nous explique d'abord pourquoi sa plateforme a jeté son dévoulu sur Haiti.

De l'amour pour Haïti

« Airbnb a été fondée sur la conviction que les voyages et le tourisme aident à briser les murs entre les gens, élargissent la compréhension du monde qui les entoure et contribuent à établir la confiance entre les gens. Nous croyons qu'Haïti est une destination unique avec une histoire et une culture fascinantes et que les Haïtiens sont des gens très chaleureux et accueillants. Le tourisme durable peut avoir un impact positif significatif sur l'économie d'un pays et nous pensons qu'il existe un potentiel important pour développer l'industrie du tourisme en Haïti. Airbnb aime Haïti », nous dit Shawn Sullivan.

 

Il poursuit : « Grâce à cet accord, Airbnb fournira des données globales au gouvernement sur l'utilisation d'Airbnb dans le pays; nous allons promouvoir Haïti en tant que destination touristique; nous lancerons une campagne de marketing numérique, établirons un groupe de travail des parties prenantes et organiserons des réunions de discussion et des formations dans tout le pays ».

Dans son rapport 2016, l’Organisation internationale du tourisme a estimé qu’Haiti a reçu 516 mille touristes. Alors que la République dominicaine, la voisine d’à côté, en a reçu 5 millions 600,000 (soit dix fois plus qu’Haiti). La Jamaïque, pourtant deux fois plus petite qu’Haïti géographiquement, a reçu pour la même période, deux millions 123,000 touristes. Ce qui signifie, selon des spécialistes, qu'Haiti ne profite pas suffisamment de la propagande internationale sur le tourisme (Le National).

D’où les interrogations sur ce qu'Haïti devrait faire pour être plus attractif pour les touristes. Le responsable d'Airbnb pour la Caraibe et l'Amérique latine a voulu apporter un élément de réponse :

« La promotion des destinations sur les principaux marchés, en particulier aux États-Unis et en Europe, est essentielle pour tout pays qui cherche à attirer des visiteurs. C'est quelque chose que le ministre Menos et le gouvernement actuel se sont engagés à faire. Une autre chose que les destinations doivent faire est de construire leur infrastructure touristique. Cela prend évidemment du temps et un investissement important, mais Haïti est idéalement adapté pour cela. Airbnb est en pourparlers avec la Banque inter-américaine de développement pour voir comment nous pouvons nous associer à cette question en Haïti », avance-t-il.

LOOP : Sur ce point, nous savons qu'Airbnb compte investir dans la construction de ses propres maisons (qui seront nommées Niido powered par Airbnb). Selon les dernières nouvelles, le coup d’envoi devrait être donné en Floride. Y a-t-il un plan similaire pour Haïti?

« Pas pour le moment », répond Sullivan, tout en soulignant par contre que, contrairement à ce que croient certains, les discussions sur le partenariat entre Haiti et Airbnb commençaient déjà avant même l’éclatement de la polémique liée aux déclarations du président américain, Donald Trump à propos d’Haiti, Salvador et des pays d’Afrique.

Après avoir annoncé mi-janvier, l’investissement d’au moins $100,000 US dans la publicité numérique pour ses hébergements en Haïti, El Salvador et en Afrique Subsaharienne, en vue de propulser le tourisme dans ces lieux, Airbnb vient de franchir le pas en signant avec le Ministère du Tourisme haitien.

Créé en 2008, Airbnb est aujourd’hui présent dans plus de 34,000 villes et 191 pays. Selon un rapport de Fortune.com, l’entreprise a généré 170 millions de dollars de revenus l'année dernière. Son siège social est en Irlande.