Vendredi 22 Mars, 2019

Après le "Pays lock", suspension et réduction de vols vers Haïti

Après la compagnie Air Canada qui a suspendu ses vols vers Haïti en raison des troubles civils et les flammes de la colère qui peuvent à tout moment rallumer, c’est au tour de Air Transat, JetBlue et Delta d’emboiter le pas soit en réduisant leurs vols ou en en annulant certains.

Dans un avis de voyage publié sur le site d’AirTransat, Affaires Mondiales Canada affirme avoir récemment augmenté le niveau d’alerte pour Haïti et demande aux visiteurs de ne pas voyager « en raison des troubles civils qui sévissent à travers le pays ». Il s’agit en effet, poursuit l’avis, du plus haut niveau d’avertissement aux voyageurs du gouvernement du Canada.

"Étant donné l’incertitude concernant l’accessibilité de la route menant au Royal Decameron Indigo Beach, Transat ne peut garantir des transferts sécuritaires et a donc cessé la vente de forfaits vacances, et ce jusqu’à la fin du mois d’avril 2019", peut-on lire dans la note.

Quant à JetBlue, il opérera un seul vol vers New-York (celui de 1h40) et aussi un seul vol vers Fort-Lauderdale, selon ce qu’a confirmé une source au Nouvelliste.

Delta, autre ligne aérienne importante dans le secteur du voyage, a décidé de réduire sa fréquence de liaison Atlanta/Port-au-Prince, passant de vols quotidiens à trois vols par semaine, lit-on dans les colonnes du quotidien.

Quant à American Airlines, elle continuera d’opérer en Haïti. Elle maintient ses trois vols Port-au-Prince-Miami, jusqu’au 15 avril. Air France continue aussi d’opérer et n’a sorti jusqu’à date aucune note sur une éventuelle suspension de vols.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :