Dimanche 21 Avril, 2019

Accusée de corruption,  Maguy Durcé est attendue au parquet de P-au-P

Le syndicat des employés de l'Institut National de Formation Professionnelle  est monté au créneau pour dénoncer la mauvaise gestion faite par la Directrice Générale, Maguy Durcé.

Ces syndicalistes ont, dans une note de presse publiée en date du mardi du 8 avril 2019, accusé Mme Durcé de corruption, de concussion et de favoritisme. Ils réclament sans condition sa démission à la tête de l’INFP. Ils ont donné jusqu’à ce  jeudi 11 avril pour qu'elle jette l'éponge. Dans le cas contraire, les protestataires menacent de paralyser toutes les activités au niveau de l'institut.

Le syndicat des employés lui reproche d'avoir recruté beaucoup de membres à son cabinet alors que cet institut ne devrait  pas avoir de cabinet selon l’organigramme. Les personnes recrutées reçoivent mensuellement des sommes  faramineuses alors qu’elles ne travaillent pas, ont écrit les syndicalistes.

«  Depuis  son arrivée à la tête de l’INFP, Maguy Durcé a procédé à la nomination de plus de 500 personnes qui n’ont aucun rapport avec la formation professionnelle dont ses deux fils, cousins, neveux  et belles-sœurs alors que les étudiants des différentes  institutions sous la tutelle de l’INFP  font face à d’énormes difficultés  »,a dénoncé le président du SE-SNFP, Jean Marie Léveillé.

Des étudiants  et des formateurs avaient organisé récemment un sit-in  devant les locaux de l'institution pour réclamer, entre autres,  de meilleures conditions de travail et d’apprentissage, ainsi que des matériels didactiques. Certains d’entre eux avaient  été électrocutés, aspergés de gaz lacrymogène après avoir été malmenés par des agents de sécurité de l’institution, lit-on dans la note du syndicat. Pour s’expliquer de ces faits, Maguy Durcé doit se présenter ce vendredi  12 avril  au parquet  près le tribunal de Port-au-Prince. On ne sait pour l’instant si la directrice répondra à l’invitation du parquet.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :