Mercredi 15 Août, 2018

Accusé de détournement, le sénateur tente de restituer la génératrice

La génératrice dite détournée par le sénateur Ricard Pierre

La génératrice dite détournée par le sénateur Ricard Pierre

Accusé de détournement d’une génératrice appartenant au sénat de la République par son collègue Joseph Lambert, le sénateur Ricard Pierre a finalement décidé de la resituer à la délégation départementale du sud’est.

Toutefois, la délégation de ce département a refusé catégoriquement la génératrice. L’information est confirmée par le maire de la commune de Jacmel Maky Kessa. Ce dernier informe que la mairie était requise, par le sénateur Pierre à recevoir l’appareil, indiquant, cependant, qu’une bonne partie de la population s’y opposait et en a profité pour s’en prendre au parlementaire.

Le Camoin qui devait délivrer la génératrice a dû rebrousser chemin face au refus des habitants de la ville Jacmel.

L’édile de la commune indique avoir contacté le président du grand corps, qui lui fait savoir que la génératrice doit retourner au parlement  vu qu’il n’avait aucun ordre de route autorisant le transfert de la génératrice dans le département du sud-est.

Le numéro 1 de la municipalité de Jacmel révèle que le sénateur Lambert a laissé entendre  que la génératrice détournée, selon lui, par son collègue Ricard Pierre n’était pas destinée à desservir le département du sud-est. En ce sens, Monsieur Kessa croit qu’il  y a peu de possibilité la commune de Jacmel soit bénéficiaire de l’appareil…

Rappelons que depuis le début de la semaine, les yeux sont particulièrement fixés sur le parlement en raison notamment du litige opposant les sénateurs Joseph Lambert et Ricard  Pierre.

Alors que ce dernier révèle que le trésor public paie une résidence officielle dont le prix de la location s’élève à environ 8 millions de gourdes au profit du président de l’assemblée nationale, Joseph Lambert, lui,avait accusé Ricard Pierre de détournement de biens du grand corps dont la génératrice en question.