Mardi 27 Octobre, 2020

9 Haïtiens accusés de contrebande arrêtés en République dominicaine

Des ressortissants haïtiens suspectés de se livrer à la coupe illégale d'arbres en République Dominicaine./Photo:Noticia Libre.

Des ressortissants haïtiens suspectés de se livrer à la coupe illégale d'arbres en République Dominicaine./Photo:Noticia Libre.

Les autorités dominicaines ont procédé à l'arrestation de neuf ressortissants haïtiens accusés de contrebande.

Neuf Haïtiens ont été arrêtés en République dominicaine pour des activités de contrebande de « bois chandelle ». Ces Haïtiens ont été appréhendées en vertu de la loi 64-00 sur l’environnement et les ressources humaines. Une loi sur les aires protégées au voisin.

Cette loi interdit la promotion du commerce [ou des investissements] par l’affaiblissement ou la réduction des protestions considérées dans la législation environnementale dominicaine. Il faut bien rappeler qu’en mars 2019, 69 Haïtiens avaient été arrêtés pour abattage illégale d’arbres en terre voisine, toujours en violation de la loi 64-00.

Samedi 4 janvier 2020, neuf ressortissants livrés à la contrebande du « guaconejo » (Amyris balsamifera) identifié en Haïti au nom de « bois chandelle » ont été arrêtés par l’armé à Pedernales alors que ces derniers étaient surpris de transporter ces matériels. L'huile extraite de ce bois est essentielle à la fabrication de certains parfums.

Accusés de piller les forêts de Pedernales pour le trafic du « bois chandelle », ces Haïtiens ont été confiés aux autorités judiciaires pour les suites légales.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :