Samedi 20 Juillet, 2019

87 Haïtiens reconduits au Cap-Haïtien par les Garde-côtes américains

Samedi 10 novembre, les garde-côtes américains ont intercepté 87 Haïtiens et un citoyen dominicain naviguant vers les Bahamas (Nassau). Figurent parmi eux 17 femmes, 55 hommes et 16 mineurs, selon ce qu’a constaté le Groupe d’appui aux réfugiés rapatriés (GARR).

Issus des villes du du Nord et Nord-Ouest dont Port-de-Paix, Môle Saint-Nicolas, Île de la Tortue et Saint-Louis du Nord, ils voyageaient en direction des Bahamas quand, à Cuba, des garde-côtes américains, à bord d’un hélicoptère et d’un navire, les ont aperçus près des eaux cubaines, selon les informations recueillies par le GARR via sa correspondante à Ouanaminthe, Jésula Blanc.

Ces 87 migrants haïtiens, risquant leur vie en mer pour chercher ailleurs une vie meilleure, ont été reconduits au Cap-Haïtien et accueillis par de nombreux organismes concernés par la question migratoire haïtienne dont OIM, SJM, IBESR, AVSI, ONM, la Croix-Rouge haïtienne, ainsi que le GARR.

Embarqués depuis l’Île de la Tortue, ces Haïtiens ont payé entre 2500 et 25 000 gourdes de frais de voyage, a relaté la correspondante du GARR à Ouanaminthe. La misère et les humiliantes conditions de vie de ces gens continuent d’inquiéter le GARR, très préoccupé par la crise migratoire haïtienne. Où de nombreux haïtiens risquent leur vie en mer.

Le GARR appelle les autorités à prendre des mesures concrètes en mettant sur pied des programmes sociaux destinés aux couches défavorisés et les plus vulnérables, en vue de stopper ce phénomène. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :