Mercredi 22 Novembre, 2017

La CAS va augmenter de 80 % les restos communautaires en province

Le directeur de la Caisse d’Assistance Sociale (CAS), M Woodly Simon évoque certaines mesures à prendre dans le but d’offrir des services de qualité à la population, dans davantage de restaurants communautaires à travers le pays.

Dans une note de presse, rendue publique le vendredi 10 novembre 2017, l’Unité de Communication de la CAS avise de la visite surprise du directeur de la Caisse d’Assistance Sociale (CAS), Woodly Simon, à l’un des restaurants communautaires de Fort National. Cette visite s'inscrit dans le souci du directeur d’être plus proche de la population tout en s’assurant que les services qui lui sont offerts sont de qualité, informe la note.

Selon la note, M. Simon, s’est entretenu avec le personnel et les bénéficiaires en vue de s’enquérir des conditions de préparation de la nourriture servie aux bénéficiaires, constitués notamment de personnes à mobilité réduite et de celles du troisième âge. 

« Les conditions dans lesquelles vivent les bénéficiaires ne devraient pas les priver d’une alimentation de qualité et d’un traitement convenable », plaide le directeur de la Caisse d’Assistance Sociale, déterminé à renforcer les structures de la CAS en vue d’améliorer et de multiplier ses interventions dans le cadre de sa mission.

Woodly Simon a pris l'engagement d’intervenir auprès des jeunes en situation difficile et promet que le nombre de bénéficiaires doit passer, durant cet exercice, de douze mille (12,000) à vingt-cinq mille (25,000) à travers le pays. Toutefois ce dernier profite de recommander aux institutions concernées de payer leur cotisation en vue de permettre à la CAS de se doter des moyens nécessaires pour améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables et accompagner les jeunes.

A en croire la note, des discussions seront engagées avec les collectivités, des instructions ont été passées aux responsables régionaux de la CAS en vue d’installer 80 % des restaurants communautaires dans les villes de province pour une meilleure représentation sur le territoire national et répondre à la promesse de campagne du Président Jovenel Moïse d’une CAS plus proche de la population.