Lundi 16 Septembre, 2019

8 millions de dollars pour construire un hôpital OFATMA à Port-de-Paix

Illustration de l'hôpital OFATMA des Cayes, construit par la République de Chine (Taïwan) en Haïti, qui souhaite construire un hôpital de la même envergure à Port-de-Paix

Illustration de l'hôpital OFATMA des Cayes, construit par la République de Chine (Taïwan) en Haïti, qui souhaite construire un hôpital de la même envergure à Port-de-Paix

Le Directeur général de l'OFATMA, Agabus Joseph, la Première Dame, Martine Moïse, la ministre de la santé Marie Greta Roy Clément ainsi que l'Ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti, M. Hu Cheng Hao ont procédé, le vendredi 11 janvier 2019, à la pose de de première pierre d'un hôpital de l'OFATMA à Port-de-Paix. Selon le plan prévu, cet ouvrage qui sera l’œuvre de la firme OEC coûtera 8 millions de dollars américains.

Les travaux de construction d'un hôpital moderne de l'OFATMA, à Port-de-Paix, ne devraient pas tarder à démarrer. Après le tremblement de terre de magnitude 5.9 qui a dévasté la cité de Capois-Lamort le 6 octobre dernier, le couple présidentiel, semble-t-il, veut sortir du terrain de la promesse pour passer aux actes.

Grâce à un partenariat entre la République de Chine et la République d'Haïti, un projet d’hôpital est en train de se matérialiser. Dans la localité de La Saline, à Port-de-Paix (Nord-ouest), l’hôpital de l'OFATMA devrait être construit en l'espace de 20 mois, sur deux carreaux de terre, avec une capacité de 120 lits. Le coût estimatif du projet est de 8 millions de dollars américains, selon les responsables. 

Tous deux originaires de Port-de-Paix, le Directeur général de l'OFATMA, le docteur Agabus Joseph ainsi que la première Dame se réjouissent de cette initiative.

Cet hôpital disposera de « 120 lits et sera structuré autour de quatre (4) services de base (Médecine interne, Pédiatrie, Chirurgie et Obstétrique-Gynécologie). Il disposera également des services d’ophtalmologie, d’urologie, de néphrologie, de dermatologie, de radiologie ainsi que d'une clinique dentaire, d'une Unité de Dialyse Médicalisée (UDM), d’une salle de physiothérapie et d’orthopédie, d’un laboratoire, de deux (2) salles d’opération et de quinze (15) cabinets de clinique externe », informe le DG de l’OFATMA.

Selon le numéro 1 de l’institution, l’hôpital disposera entre autres, d’un pavillon pour loger les médecins et les infirmières et d'un héliport. Il sera construit sur deux niveaux, à savoir le rez-de-chaussée suivi d'un seul étage et aura une superficie estimée au rez-de-chaussée à cinq mille cent trente (5130) mètres carrés.

Une structure qui répond tout à fait à l’attente de l’ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti, Hu Cheng Hao. Dans sa prise de parole, il dit vite comprendre l'urgence et l'opportunité pour le Gouvernement taïwanais de contribuer à la construction et l'implantation à Port-de-Paix d'un nouvel hôpital pouvant garantir à la population l'accès à des structures complètes de soins de santé de qualité.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :