Lundi 15 Juillet, 2019

8 mars: Certaines choses à savoir sur le symbolisme de cette journée

Une journée tout entière réservée aux femmes, quoi de mieux pour mettre en valeur ces créatures uniques. 8 mars, journée internationale des droits de la femme. Une journée pour rappeler à tous, ce à quoi les femmes ont droit comme être humain d’abord, mais aussi et surtout comme femme, dans un monde où la tendance est de plus en plus machiste.

1 - Petite histoire

L’origine de date s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations des femmes réclamant leur droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre elles et les hommes.  La création d’une journée internationale de femmes est proposée pour la première fois en 1910 lors de la conférence internationale des femmes socialistes par Clara Zetkin. Ce n’est qu’en 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. La journée internationale des droits de la femme est officiellement reconnue par les Nations Unies en 1977, puis en France en 1982

2 - Le thème retenu pour la journée cette année

Chaque année, les réflexions du 8 mars tournent autour d’un thème. Il n’en est pas autrement pour l’année 2019. Cette année, le thème choisi est le suivant : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Par ailleurs, on peine à faire de cette date ce qu’elle n’est pas. En effet, le 8 mars, les femmes connaissent toutes des attentions particulières comme si elles célébraient quelque chose. A cela s’ajoutent les nombreux « bonne fête » qui circulent partout. On a beau rappeler certains à l’ordre pour leur dire que le 8 mars n’est pas la fête des femmes, mais chaque année ca revient. La rédaction de Loop Haïti vous dévoile aujourd’hui 8 choses que cette journée n’est pas en réalité.

3 - Le 8 mars n’est pas la fête des femmes

Et non. Détrompez-vous une fois pour toutes. Le 8 mars est la journée internationale des droits de la femme. Une journée durant laquelle on devrait réfléchir sur les différentes luttes menées par les femmes jusqu’ici, et surtout penser à ce qu’on devrait faire pour continuer le combat que d’autres ont mené,  Ce n’est pas le moment d’offrir des cadeaux à votre femme messieurs, attendez son anniversaire pour le faire. Ce sera vraiment sa fête.

4 - Le 8 mars n’est pas la Saint-Valentin

Combien vont recevoir des fleurs et des chocolats à leur bureau ce jour-là ? Bon, il faut dire en passant que les fleurs et les chocolats sont toujours les bienvenus ; cependant, il ne faut surtout pas les associer à la journée Internationale des Droits de la femme. Ils sont un tantinet très inappropriés pour la journée. Comme symbolisme, ils ne collent pas.

5 - Le 8 mars n’est pas le moment de se partager ou de s’échanger les taches ménagères

Pitié les gars ! Arrêtez avec des commentaires comme « ce soir je fais le ménage » ou encore, « C’est moi qui cuisine aujourd’hui »… Pensez-vous que se taper tout le boulot à la maison pendant 364 jours, et ne pas avoir à le faire durant seulement une journée mériterait qu’on vous décerne un oscar. Un petit coup de pouce de temps en temps, ne va pas nous déranger, mais de là à vouloir le faire le 8 mars, ca frise un peu le ridicule.

6 - Le 8 mars n’est pas une journée de trêve

Le taux de violence sur les femmes ne fait qu’augmenter de jour en jour, et partout  dans le monde. Si des femmes dénoncent leurs bourreaux, d’autres préfèrent à chaque fois pardonner. Ainsi, des hommes utilisent donc la journée du 8 mars comme une journée de pardon ou de réconciliation. Ils envoient des fleurs à leur conjointe, même s’ils les ont tabassées la veille. Pour ensuite recommencer le lendemain ? Pas de trêve, sinon, on finira par crever.

8 mars, journée internationale des droits de la femme : Plus d’action et de compréhension sur la question, moins de non-sens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :