Mercredi 30 Septembre, 2020

Le gingembre et ses bienfaits

Photo: AFP

Photo: AFP

Le gingembre est consommé depuis l’antiquité pour sa saveur aromatique et ses vertus thérapeutiques. En Haïti, on utilise cette épice dans les mets et aussi comme tisane. La rédaction vous invite à (re) découvrir certaines vertus du rhizome du gingembre.

Origine. Le gingembre fait partie de la famille des zingibéracées, la même famille que le safran. Il est cultivé dans les régions tropicales et ensoleillées, principalement en Inde et en Chine, mais a été aussi introduit en Afrique et en Amérique. Aux Antilles, le gingembre doit sa présence aux Espagnols qui l’imposaient vers le milieu du XVIe siècle sur les plantations.

Cette épice au gout piquant renferme de nombreux principes actifs : des macronutriments (glucides, protéines, lipides et fibres). Des vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6 et B9), de la vitamine C, du calcium, du magnésium, du sodium, du fer, du cuivre et du potassium. Le rhizome du gingembre est souvent utilisé dans les recettes de cuisine haïtienne comme le chocolat, la bouillie, le thé entre autres. Sa tisane est également consommée traditionnellement par les femmes qui viennent d’accoucher.

Voici 7 vertus du gingembre

Anti-inflammatoire

Des recherches démontrent que le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes. Le gingembre frais peut aussi aider à réduire l’inflammation du colon.

Contre l’asthme

Le résultat des expériences in vitro présentées lors du Congrès international de l’American Thoracic Society en mai 2013 a révélé que des composants extraits du gingembre amélioraient les symptômes de l’asthme s’ils sont utilisés en combinaison avec des bronchodilatateurs. 

Anticancéreux

Le rapport préliminaire d'une étude publié dans le journal Cancer Prevention Research, suggère le potentiel anti-cancéreux du gingembre. L'étude avait été effectuée sur 30 personnes souffrant de l'inflammation du colon. L’inflammation est liée à une augmentation du risque de cancer colorectal.

Contre les troubles digestifs

La consommation du gingembre soulagerait des vomissements, nausées et douleurs gastriques. En 2011, grâce à une étude à l'Institut pharmaceutique de l'Université libre de Berlin, des scientifiques ont découvert que certains composés du gingembre adhéraient aux récepteurs des cellules de l'intestin grêle, bloquant ainsi l'action des substances chimiques induites par le corps qui provoquent les nausées dont la sérotonine, selon selection.ca.

Contre les douleurs de l’arthrite

La consommation du gingembre frais peut diminuer des douleurs reliées à l’arthrite (Passeportsante).

Contre les douleurs des règles et les maux de tête

Une étude citée par le site La nutrition, effectuée en 2018 sur 168 étudiantes, a démontré que le gingembre pouvait être efficace au même titre qu’un anti-inflammatoire contre les douleurs des règles. Sa consommation soulagerait également contre les maux de tête.

Mais attention...

S’il est vrai que le gingembre provoque moins d’effets secondaires que les médicaments, la prudence est recommandée quant à la quantité qu’on en absorbe. Il est aussi déconseillé d’en consommer si on est sur médicament pour le sang (héparine, le coumadin ou l’aspirine). Les femmes enceintes doivent consulter leur médecin avant d'en prendre.

Eberline Nicolas

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :