Samedi 20 Juillet, 2019

7 choses que vous ne savez pas sur les guédés

Célébrés chaque année, mais pas tout à fait connus de tous, les guédés restent un mystère pour beaucoup. LoopHaiti entend vous aider à lever la voile sur cette pratique tant culturelle que religieuse.

Les guédés occupent une place de choix dans le panthéon du vaudou haïtien. Constituant une véritable famille, ils sont fêtés les 1er et 2 novembre de chaque année. Dans la mythologie du vaudou, ils symbolisent l’esprit des morts. Certains auteurs relatent une relation enchevêtrée dans une dynamique mort/vivant-vivant/mort.

LoopHaiti relève pour vous 7 choses que vous ne connaissez pas forcément sur les guédés.

  1. Ils sont dirigés par les Barons tels : Baron Samedi, Baron La Croix, Baron Cimetière, Baron Kriminel (premier homme à être enterré dans un cimetière), et Grann Brigitte (sa femme). Le Baron rempli également une fonction de Legba.
  2. Les guédés sont légions. Parmi eux, on peut citer : Guédé Nibo, Guédé Fouillé, Guédé Loraj,Papa Guédé, Guédé Ti-Malice, Guédé Plumage, Brave Guédé, Guédé zareyen
  3. Les couleurs traditionnelles des guédés sont le noir et le violet. Cependant, le Guédé Nibo se déguise en général en trois couleurs : le noir, le mauve et le blanc. 
  4. Leur territoire autrement dit aire culturelle du Guédé, serait situé sur le plateau d'Abomey, ancienne capitale du royaume du Dahomey, zone comprise aujourd'hui entre Zogbodomey, Bohicon et Abomey, selon Norluck Ducange.
  5. Fètomè ou Pays sans Chapeau est le lieu de résidence des défunts où règnent et se côtoient les divinités ou LOAS. La légende raconte que c’était une communauté en proie à de graves calamités, appelant les divinités à sa rescousse sans succès, ils ont décidé, après consultations, que le fils aîné du chef de la collectivité accepte de s'offrir en sacrifice afin d'apporter le message personnellement aux ancêtres, au pays des morts, Fètomè. En cas de succès, son tombeau serait marqué d’une pierre sur laquelle la communauté viendrait se recueillir et demander des faveurs. Ce qui fut fait.
  6. Les guédés ne craignent rien, parce-qu’ ils ont déjà vécu (sont Morts). Ils manifestent souvent leur présence en - mangeant du verre, des piments crus, et enduisant leurs parties sensibles de piment et de rhum.
  7. Dans la Rome antique on célébrait une fête de ce genre appelée  « Fête des Lémuria » du 13 au 21 février.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :