Dimanche 8 Décembre, 2019

7 662 étrangers en majorité des Haïtiens déportés de la RD en octobre

7, 662 étrangers (majoritairement des Haitiens) expulsés de la République Dominicaine en octobre 2019, selon un bilan de la Direction Générale des Migrations.

7, 662 étrangers (majoritairement des Haitiens) expulsés de la République Dominicaine en octobre 2019, selon un bilan de la Direction Générale des Migrations.

Au total, 7 662 étrangers en majorité des Haïtiens en situation irrégulière ont été expulsés de la République dominicaine en octobre dernier. 

La Direction Générale de la Migration, en République Dominicaine, a délivré le dernier bilan des opérations migratoires menées dans diverses provinces et villes où des agents du service de renseignement dominicain étaient déployés. Selon les chiffres communiqués par la DGM à la presse locale, 15 379 entrées par voie terrestre ont été relevées notamment aux ponts frontaliers de Dajabón et Jimaní où le flux migratoire est plus intense, alors que seulement 9 961 ont été enregistrés.

Au total, 7 662 étrangers dont des Haïtiens (en majorité), des Américains, des Porto Ricains, Russes et Vénézuéliens en situation irrégulière ont été expulsés. Au cours du mois d’octobre, 1882 autres étrangers n’ont pas été admis alors qu’ils tentaient d’entrer en république voisine par voies aérienne, terrestre et maritime, selon les propos du lieutenant général Máximo W. Muñoz Delgado, cité dans le journal Diario Libre.

En septembre, 6, 785 déportations ont été effectuées mais une baisse d’entrée illégale de ressortissants haïtiens par la frontière a été constatée. Cette baisse fait suite aux récentes mesures de sécurité prises par les autorités dominicaines comme l’installation de caméras de surveillance, la présence permanente de militaires dominicains et l’utilisation des moyens technologiques.  

D’ici la fin de cette année, les autorités prévoient d’installer à la frontière (côté dominicain) 187 caméras de surveillance afin, entre autres, de contrôler le trafic illicite de stupéfiants. Lire aussi > RD : bientôt 187 caméras de surveillance installées à la frontière.

Fin octobre, 600 soldats de plus avaient été envoyés en renfort à la frontière afin d’éviter d’éventuelles immigrations massives d’Haïtiens fuyant, entre autres, la situation politique chaotique d’Haïti et la misère qui est ressort. Lire aussi > 600 soldats dominicains de plus déployés pour sécuriser la frontière.

La Direction Générale des Migrations (DGM) a également indiqué que 540 350 entrées et 529 394 départs avaient été répertoriés via les aéroports dont l’aéroport international de Punta Cana, concentrant le plus grand nombre de passagers, suivi des aéroports Las Americas International (AILA), de Cibao, de Puerto Plata, de Romana, de Joaquín Balaguer, de Baharona, etc.

Début novembre, 1 065 ressortissants haïtiens qui ont été transférés aux frontières de de Dajabón, d’Elías Piña et de Jimaní pour y être poursuivis et déportés en Haïti après un processus de vérification consistant à identifier ceux qui sont en règle avec l’immigration dominicaine.

Lire aussi >  1065 migrants haïtiens arrêtés et transférés à Dajabón pour expulsion

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :