Dimanche 15 Décembre, 2019

6 février 2001: Gérard Gourgue proclamé président provisoire d'Haïti

Droite: maître Gérard Gourgue/ Gauche: l'ancien Président Jean-Bertrand Aristide

Droite: maître Gérard Gourgue/ Gauche: l'ancien Président Jean-Bertrand Aristide

Quoique "chargé de symbolisme", ce geste aura été "sans aucune signification politique", écrit le site Haïti Référence.

Les joutes électorales haïtiennes organisées en novembre 2000 ont donné pour vainqueur, Jean-Bertrand Aristide, pour un second mandat présidentiel après celui de 1991. La Convergence démocratique, une structure formée de partis politiques, refusait de reconnaître la validité de cette élection et a donc décidé de désigner Maitre Gérard Gourgue comme président provisoire.

Sur le site d'Haïti Référence, nous lisons que la désignation pour deux ans de l'avocat au barreau de Port-au-Prince et ancien défenseur des droits humains en Haiti aura été, quoique "chargé de symbolisme", "un geste sans aucune signification politique". Puisque ce Me Gourgues n'aura jamais accédé véritablement à la présidence comme le voulaient ceux qui l'y supportaient.

Le 7 février 2001, le président élu, Jean-Bertrand Aristide, a prêté serment malgré les protestations des partis de l'opposition ayant boudé les élections de novembre 2000. Aristide sera chassé du pouvoir le 29 février 2004, après trois ans et 22 jours, et a dû, une nouvelle fois, quitter le pays pour l'exil à bord d'un avion américain. 

Alexandre Boniface occupera après le départ d'Aristide, le poste de président provisoire. 

Après le départ forcé du leader de Fanmi Lavalas, Maître Gérard Gourgue sera quant à lui, désigné à la fois au poste d'ambassadeur d'Haïti à l'UNESCO et de représentant personnel du président provisoire, Boniface Alexandre, auprès de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), à Paris.

Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :