Samedi 26 May, 2018

19 % des Haïtiens ne comprennent pas la « Caravane du changement »

Le président de la République Jovenel Moise,  1er février 2018./ Photo : Président Jovenel Moise (Facebook)

Le président de la République Jovenel Moise, 1er février 2018./ Photo : Président Jovenel Moise (Facebook)

1er mai 2017, le président de la République Jovenel Moise avait procédé au lancement officiel de la Caravane du Changement dans la localité de Lagrange, 5e section communale Bocozelle (Saint-Marc, département de l’Artibonite).

Depuis, l’initiative phare du quinquennat du chef de l’État, vanté tant en Haïti qu’ailleurs, continue son petit bonhomme de chemin. Toutefois, l’institution Haïti Formation et Service de Consultation (HaForS) avait jugé bon de réaliser un sondage autour de cette initiative.

À la question : Quel jugement portez-vous sur la « Caravane changement » du président ? 19 % des Haïtiens ont répondu qu’ils ne savent pas suffisamment bien ce qu’est cette initiative. 10 % estiment que c’est une « mauvaise initiative ».

Dans deux mois, HaForS publiera un autre sondage à travers lequel l'institution compte tester le pouls des hommes politiques en Haïti, évaluer l’efficacité des domaines sanitaire, éducatif, économique, entre autres. « Nous avons déjà fait le travail de collecte des données », rassure Samuel E. Jean, chercheur et statisticien à la rédaction de Loop Haïti.

« Les offres de services de HaForS sont structurées autour de 4 secteurs en harmonie avec les mutations de la société et des marchés au début du 21e siècle : i. Opinion –Stratégie–Services; ii. Suivi et Évaluation; iii. Développement durable; iv. Médias et numérique ».