Dimanche 18 Août, 2019

4 morts à Lascahobas lors d’une manif pour réclamer de l'électricité

La commune de Lascahobas a connu des tensions depuis le début de la semaine. Quatre (4) personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par balles, le lundi 14 janvier lors des mouvements de protestation organisés par des membres de la population pour exiger du courant électrique. Les habitants de Lascahobas ont cédé leur terre à l’État haïtien pour la construction du barrage hydroélectrique de Péligre. Toutefois, la zone continue à patauger dans le black-out.

Alors que les manifestants parcouraient plusieurs rues de la ville dans le cadre, la police aurait fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule. Ce qui aurait soulevé la colère des protestataires qui auraient lancé des pierres, des tessons de bouteille et brulé des caoutchoucs. C’est à ce moment que la police aurait tiré des balles réelles en direction des manifestants et fait deux morts sur place et deux autres sur place.

"Depuis plusieurs mois, la commune de Lascahobas est privée de l’électricité. Nous avons fait don de plusieurs carreaux de terre à l’État haïtien. Nous pourrions cultiver ces terres pour subvenir aux besoins de nos familles. Mais, l’État haïtien a pris nos terres alors que, lui, il refuse d’honorer ses promesses", indiquent les protestataires.

Les manifestants menacent d’intensifier leur mouvement non seulement pour réclamer justice pour les victimes mais également pour continuer d’exiger l’électricité  de l’État haïtien comme il l’avait promis.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :