Mardi 12 Novembre, 2019

3 mai : le travail de la presse haïtienne salué par l’OPC

Célébration ce jeudi 3 mai de la journée mondiale de la presse autour du thème « Média, justice et État de Droit : les contrepoids du pouvoir. Le protecteur du citoyen et de la citoyenne, Me Renan Hédouville en a profité pour renouveler le support de son institution à la presse haïtienne.

Me Renan Hédouville salue les efforts des travailleuses et travailleurs des médias haïtiens qui, dit-il, s’accrochent à leurs missions malgré les difficultés rencontrées. Il cite, entre autres, la disparition du photo journaliste, Vladjimir Legagneur ,14 mars 2018 fulminant au passage le silence prolongé enregistré du côté des instances compétentes dans cette affaire.

Le protecteur du citoyen et de la citoyenne juge que la date du 3 mai doit être une journée de réflexions et de méditations autour des préoccupations de la presse haïtienne. Toutefois, il dit reconnaitre que des avancées ont été enregistrées dans la lutte pour la liberté de la presse en Haïti.

Par ailleurs, Me Hédouville dit espérer que des travailleurs de la presse reçoivent des formations sur des spécifiques en vue de mieux répondre aux exigences du métier.

Me Hédouville évoque la possibilité qu’il y ait un partenariat entre le ministère de la Communication et de la Culture et l’OPC dans le cadre d’une meilleure approche de la communication en Haïti et pour mieux encadrer les journalistes.

Le numéro un de l’OPC invite citoyens et les citoyennes qui s’estiment lésées par l’administration publique à saisir son institution. Il promet un accompagne juridique et psychologique et médical aux victimes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :