Samedi 4 Juillet, 2020

2e éd de conférence des jeunes sur les changements climatiques Haïti

Du 18 au 20 octobre 2017, le Campus Henry Christophe de l’Université d’Etat d’Haïti à Limonade a accueilli pour une deuxième fois, la Conférence des Jeunes sur les Changements climatiques (COY13) en Haïti où environ 200 jeunes en provenance des 10 départements géographiques  du pays ont été amenés à réfléchir  sur la construction d’une société résiliente face aux effets néfastes des variations du climat.

Organisée  sous le thème : « Construisons une société résiliente face aux effets néfastes des changements climatiques en Haïti », environ 200 jeunes leaders, étudiants et professionnels haïtiens de partout ont été sélectionnés sur concours pour rejoindre cette conférence qui a eu lieu pendant 3 jours à l’auditorium de  l’Université Henry Christophe à Limonade.

« Economie verte, Politique climatique, Justice climatique, Migration et climat, Agriculture durable, Participation et engagement des jeunes », sont autant de thématiques qui ont été abordées et débattues durant cet événement par des professionnels de hautniveau tant nationaux qu’étrangers.

Pizzar Stanley PIERRE, Coordonnateur des activités et étudiant finissant en environnement et aménagement du territoire  au Campus à Limonade s’est dit très satisfait même si certaines choses ne s’étaient pas déroulées comme prévues. Plus loin, Il s’est réjoui du déplacement des jeunes, des conférenciers et la mobilisation  de son équipe tout en promettant que des activités de suivi seront réalisées dans un temps pas trop loin.

De leur côté, Barthélus El-Hoïma Kedassa, spécialiste en ressources naturelles et environnement, jeune ministre de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural au Gouvernement Jeunesse Haïtien et Ancy Moïse Etienne, étudiant en 3ème année à la faculté de Droit et des Sciences Economiques (FDSE) à Port-au-Prince disent attendre des actions concrètent en faveur du climat tant du côté des participants que des organisateurs. « Il n’existe pas de plan de plan B car il n’existe pas de planète B », ont-il martelé.

A la fin de la conférence, un manifeste a été élaboré par des jeunes et sera soumis au Gouvernement haïtien et lors des négociations de la COP23 qui aura lieu à BONN du 06 au 17 Novembre 2017.

James NONÇANT

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :