Dimanche 25 Février, 2018

236 nouveaux soldats dominicains pour la surveillance à la frontière

236 nouveaux soldats dominicains envoyés pour renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine./Photo: elnuevodiario

236 nouveaux soldats dominicains envoyés pour renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine./Photo: elnuevodiario

L'armée de la République dominicaine a annoncé aujourd'hui le renforcement de la surveillance à la frontière avec Haïti, avec l'envoi de 236 nouveaux soldats. La mesure a été prise pour empêcher la traite des sans-papiers, ainsi que des armes, des drogues, des véhicules ou de la nourriture, a déclaré à la presse le directeur général de l'éducation et de la formation militaire de l'armée, José Joaquín Valenzuela.

Il a affirmé que les soldats, y compris les officiers supérieurs, ont été « dûment formés » pour faire face à toute situation qui se produirait dans la zone frontalière. Pour sa part, le commandant du dixième bataillon de l'armée à Dajabón, Roberto Sosa, a expliqué que les nouveaux soldats renforceront le travail effectué par ceux qui sont dans la partie nord de la frontière dominicano-haïtienne.

L'armée a annoncé aujourd'hui la détention, au cours des quatre derniers jours, de 1 435 Haïtiens sans papiers surpris en train de traverser la frontière, tandis que l'Office des Etrangers a signalé l'arrestation de 555 Haïtiens à Puerto Plata (nord), retrouvés en situation irrégulière. Haïti et la République dominicaine partagent une frontière de près de 400 kilomètres, où l'on signale fréquemment des cas de traite d'êtres humains et de trafic d'armes et d'animaux.