Samedi 24 Août, 2019

2019, une année de gloire pour le football haïtien

L'attaquant haïtien, Duckens Nazon

L'attaquant haïtien, Duckens Nazon

L’année 2019 est exceptionnelle pour le football haïtien qui se voit progresser tant dans la région caribéenne que sur la scène internationale. Les beaux résultats enregistrés par les Grenadiers, junior et senior, durant cette année ont rendu les Haïtiens, amoureux du ballon rond, extrêmement fiers...

Pour cette année 2019, toutes les catégories de la sélection haïtienne ont su remplir de joie les cœurs des fans. De la sélection des moins de 17 ans, en passant par les moins de 20 ans féminine jusqu’à la sélection masculine senior, les Grenadiers et Grenadières ont tous fait flotter avec brio le bicolore national.

« Investir dans les jeunes est la clé du succès de toute équipe nationale », a écrit la FIFA au sujet de la sélection nationale (masculine) haïtienne. Les Grenadiers Arcus Carlens, Josue Duverger et Richelor Sprangers (âgés de moins de 22 ans) ont été pris en exemple par la FIFA pour souligner la puissance de la jeunesse dans l’équipe haïtienne.

« Ces trois Grenadiers ont leurs yeux rivés sur la gloire des années 70 où la sélection haïtienne s’est qualifiée pour la coupe du monde 1974 », soutient la FIFA soulignant le progrès d'Haiti dans la zone Concacaf et dans le classement FIFA. Une année 2019 fructueuse marquée également par le retour des hommes de Marc Collat à la Gold Cup après avoir manqué le train de la dernière édition. Une qualification extraordinaire que les Grenadiers ont acquise sans perdre un match dans la Ligue des nations en terminant leader du groupe.

Le secret du succès du football haïtien à l’échelle international est sans aucun doute le support inconditionnel des fans en « quête d’espoir » et rêvant de voir leur pays devenir une équipe dominante au même rang que les grandes nations du football tels le Brésil, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne, l'Allemagne.

« Le peuple haïtien se tourne vers le football en quête d’espoir et son soutien nous rend plus fort. Il rêve nous voir battre les grandes équipes. Nous sommes des symboles de la fierté nationale", reconnait le coach Marc Collat qui a conduit les U-20 féminine à la coupe du monde en France en 2018.

De plus, les U-17 masculins ont réédité, ce 12 mai, l’exploit de 2007 en se qualifiant pour la deuxième fois pour une phase finale de coupe du monde. Un parcours de champion au cours duquel ils ont battu le Honduras (2-0), laminé le Salvador (4-1), écrasé la Guyane (6-0) avant de valider leur place pour Brésil 2019.

Les hommes de Webens Principe Itala ont remis Haïti sur l’échiquier mondial, la place qu’elle mérite, pour ses nombreux talents et sa passion pour le football.

Par ailleurs, il faut noter que la sélection féminine des moins de 17 ans aura à disputer en août prochain les éliminatoires pour la prochaine coupe du monde. Avec les mêmes ondes positives et les fans rassemblés en blocs derrière les filles, Haïti pourrait espérer enregistrer une cinquième coupe du monde (toutes catégories confondues) dans leur histoire.

#GrenadyeAlaso

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :