Dimanche 22 Septembre, 2019

151 millions HTG : le bureau de la chambre basse ouvre une enquête

151 millions HTG pour des buffets: le bureau de la chambre basse ouvre une enquête

151 millions HTG pour des buffets: le bureau de la chambre basse ouvre une enquête

Le bureau de la Chambre des députés dit prendre acte des allégations selon lesquelles, plus de 151 millions de gourdes auraient été dépensées pour des buffets et des séances de formation durant le dernier trimestre de 2018. “Une enquête est actuellement en cours”, annonce le Vice-président aux Affaires Administratives de cette Chambre, qui promet de faire la lumière sur cette affaire.

Le document circule sur les réseaux sociaux. La toile enflamme. Les réactions viennent de partout. Le parlement est sous le feu des critiques. Quelques jours après, le Vice-président aux Affaires Administratives à la Chambre basse, Etienne Jean, affirme n’avoir aucune preuve et qu’il n’est pas en mesure de confirmer ou rejeter les informations qui circulent.
 
“J’ai été élu au bureau en janvier 2019, alors que les données qui circulent s’étalent sur une période allant d’octobre à décembre 2018. Donc, je ne peux pas prouver quoique ce soit”, explique le député de la circonscription du Cap-Haïtien. Etienne Jean parle de rumeur et se garde de commenter le document. Le parlementaire du parti LAPEH ne veut pas anticiper, il annonce que des vérifications seront effectuées au sein du budget, pour comparer les dépenses.
 
Face à cette situation que certains qualifient de “scandale[ux]”, le bureau de la Chambre basse informe avoir diligenté une enquête afin de faire le jour sur les dépenses effectuées à partir d’octobre 2018. Le Vice-président aux Affaires Administratives, promet d’apporter les détails dans moins de deux mois. “Tout sera éclairci. Le peuple haïtien aura tous les détails sur ce dossier”, rassure Etienne Jean.
 
Rappelons que dans ce document financier qui fait le tour des réseaux sociaux, d’importantes dépenses liées à la tenue de certaines activités de la Chambre des députés ont été relatées. Notamment des montants allant de 26 mille à 3 millions de gourdes pour des buffets ou des séances de formation organisés dans plusieurs régions du pays, dont Cornillon/Gand-bois. Ces quelques 151 millions de gourdes auraient été dépensés sur une période de trois mois, selon ce document.
 
Luckson Saint-Vil

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :