Vendredi 15 Novembre, 2019

145 gallons d’essence saisis à la frontière par la police dominicaine

Les autorités dominicaines, sous les ordres du haut commandement de la police, s'activent à lutter contre le marché noir en traquant les contrebandiers haïtiens./Photo: source-HPN

Les autorités dominicaines, sous les ordres du haut commandement de la police, s'activent à lutter contre le marché noir en traquant les contrebandiers haïtiens./Photo: source-HPN

Selon les autorités du CESFRONT, le corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres, des Haïtiens ont tenté, la semaine dernière, de faire rentrer sur le sol haïtien des dizaines de jerricans contenant du carburant qu’ils ont acheté en République dominicaine. Cette essence, qui était destinée au marché parallèle en Haïti, a été saisie. 

A Dajabón, des contrebandiers tentent de faire passer du carburant, denrée devenue rare en Haïti depuis environ une semaine. Les membres du CESFRONT ont saisi 95 gallons de gazoline et 50 gallons de diesel lors de plusieurs interventions réalisées sur le pont binational, à Rivière Massacre, qui relie Dajabón à Ouanaminthe. José Manuel Durán, Directeur général de CESFRONT, a rappelé que les policiers placés sous son commandement s’activent à lutter contre le marché noir du carburant, ce qui peut nuire à la sécurité de la zone.

Le Directeur Général du BMPAD, Ignace Saint-Fleur, a annoncé l’arrivée de 258, 000 barils de pétrole en Haïti. Mais la rareté de l’essence persiste et a entraîné, ce lundi 2 septembre, de vives tensions dans plusieurs endroits de la capitale. Carrefour de l’Aéroport, Delmas, Pétion-Ville, Lalue, Turgeau, Bois-Verna et le bas de la ville ont été le théâtre de mouvements de rue improvisés par des chauffeurs de motocyclettes en début de matinée. Les pneus enflammés, routes barricadées : le transport et les activités économiques ont aussi ralenti en cours d’après-midi.

(Source : Haiti Libre)

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :