Mardi 20 Août, 2019

Haïti : 13 policiers tués et 15 blessés par balles en trois mois

Le porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti (PNH) s’est penché, mercredi 03 avril 2019, sur les cas d’assassinats enregistrés dans les rangs de la police nationale depuis le début de l’année. Treize (13) policiers ont été tués et une quinzaine ont été blessés par balles alors que huit (8) autres ont été blessés par des jets de pierre lors des mouvements de protestations de janvier à mars 2019, selon les chiffres présentés par Garry Desrosiers.

Les deux dernières victimes en date sont Pierrelin Jean-Baptiste, agent 4 qui était affecté à la direction générale de la PNH, et Jean Kervens Poteau, un agent 1 qui était affecté à la prison civile du Cap-Haïtien. Garry Desrosiers informe qu’une enquête a été diligentée au niveau de la direction centrale de la police judiciaire en vue d’élucider les circonstances entourant l’assassinat de ces policiers.

Du rang de la population, au moins de 500 individus ont été interpellés dans divers endroits de la région métropolitaine de Port-au-Prince dont 379 déférés par devant la justice pendant le mois de mars écoulé. Ces sont accusés d’assassinat, enlèvement et séquestration, incendie criminelle, viol et vol, selon le commissaire divisionnaire Garry Desrosiers, qui présentait ce mercredi le bilan des opérations menées par la police durant cette période.

Des armes à feu et des munitions ont été également confisqués, selon l'inspecteur Garry Desrosiers qui annonce la poursuite des opérations dans différentes zones de la capitale afin de démanteler les gangs armés et les mettre hors d'état de nuire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :