Lundi 17 Février, 2020

« 1 Dous 1 Show », nouveau stand-up de Gaëlle, Atyspanch et DéJoé

Les trois principaux comédiens du spectacle « 1 Dous 1 Show ». Photo: Estaïlove St-val

Les trois principaux comédiens du spectacle « 1 Dous 1 Show ». Photo: Estaïlove St-val

L’année 2017 n'aurait pu être plus productive pour la comédienne Gaëlle Bien-Aimé. Spectacle après spectacle, elle qui figure dans la liste des femmes les plus influentes de Loop apporte sa contribution dans la lutte pour la popularisation du genre comique « stand-up » en Haïti.

Pendant qu’on croyait en avoir fini avec elle cette année, surtout après la dernière représentation de « Je suis Gaëlle » 1er décembre dernier à Yanvalou, elle rebondit à point nommé avec un nouveau spectacle au contenu pigmenté intitulé : « 1 Dous 1 Show ». Inutile de dire que ça va chauffer. En fait, elle est Gaëlle.  

 

« J'attends à 1 Dous 1 Show que des personnes intelligentes parce que l'humour, pense-t-elle, n'est autre qu'un signe de l'intelligence ».

La comédienne engagée dans la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles, abandonne un tant soit peu le format monologue dans ce nouveau spectacle pour se joindre à deux autres gentlemen, également comédiens et humoristes reconnus et appréciés pour leur talent : Atyspanch et DéJoé.

Depuis quelque temps, AtysPanch surplombe l’industrie de la publicité en Haïti. Pas une seule journée sans le regarder à foison à la télé. D’ailleurs, il s’est même procuré le plaisir de s’essayer au Compas direct, bébé du célèbre musicien Nemours Jean-Baptiste, avec son groupe dénommé « Bèg Konpa ». Et l’on n’aurait pas tort de croire que le maestro, de son vivant, aurait pu accorder un prix de l’excellence à Atys Panch puisque Fabrice Rouzier, véritable mastodonte de la musique haïtienne des 20 dernières années, l’a salué avec vigueur à la sortie de « Bayo Zoklo ».

 

Revenons à nos moutons. Selon Gaëlle, sa rencontre avec Panch remonte au 15 juillet dernier à l’occasion de « La nuit du rire » au côté de Sejoe, un autre comédien haïtien. Depuis lors, on les remarque souvent ensemble dans les rues à de la capitale sans, toutefois, pressentir qu’ils nous préparaient un gros paquet pour la Noël.  

Quant à DéJoé (de son vrai nom Von Elder Joseph), Gaëlle l’a croisé à la soirée humoristique « Fête et funny », organisée par l’humoriste JeanMau. Cette rencontre présageait déjà une collaboration même, lâchait Gaëlle. DéJoé est surtout reconnu pour ses blagues salaces, sa manière crue de nommer les choses et ses blagues sur son embonpoint considérable.

D’autres collaboratrices à ce spectacle : Claudia Philogène et Charline Jean-Gilles, la première est une chanteuse et l’autre une comédienne. La cheville ouvrière répond au nom de Katiana Milfort, comédienne originaire de l'école de théâtre et des arts de la parole Le Petit Conservatoire et directrice artistique du spectacle. 

« Ce nouveau spectacle nous permet de revisiter trois stades de notre développement : enfance, adolescence et adulte. Nous reprenons certaines comptines qui accompagnaient nos mouvements, balancements, jeux de mains et de doigts, etc. », enchaine Gaëlle.

Rendez-vous ce vendredi 22 décembre au Centre sportif et récréatif de Turgeau, à compter de 6h PM. Les prix varient en trois catégories : Etudiant : 250 Gourdes ; public : 500 Gourdes et VIP : 750 Gourdes.

Bonne Gaëlle !

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :