Lundi 23 Septembre, 2019

1, 014 Haïtiens déclarés clandestins en RD déportés en Haïti

Des 1, 275 compatriotes identifiés après vérifications à l’aide de lecteurs bio métriques et consultations des bases de données de la DGM, 79,5% d’entre eux ont été déclarés illégaux dans diverses provinces dominicaines et dans plus de trente-cinq quartiers.

Des 1, 275 compatriotes identifiés après vérifications à l’aide de lecteurs bio métriques et consultations des bases de données de la DGM, 79,5% d’entre eux ont été déclarés illégaux dans diverses provinces dominicaines et dans plus de trente-cinq quartiers.

1, 014 Haïtiens sur 1, 275, déclarés en situation irrégulière dans dix provinces dominicaines, seront déportés en Haïti, ont annoncé les autorités dominicaines après une opération de contrôle migratoire réalisée par la Direction Générale des Migrations (DGM).

Des 1, 275 compatriotes identifiés après vérification à l’aide de lecteurs biométriques et consultations des bases de données de la DGM, 79,5% d’entre eux ont été déclarés clandestins dans diverses provinces dominicaines et dans plus de trente-cinq quartiers. Dans le District national, par exemple, 147, sur 172 au total, ont été déclarés en situation irrégulière.

À Santiago de Los Caballeros, sur 149 autres contrôlés, 124 ont déjà été déportés. La province de Santiago Rodriguez, sur 149 jugés sans papiers, 117 ont été rapatriés, ont indiqué les autorités. Même réalité pour la province de La Romana, une des régions touristiques les plus prisées au pays voisin, et pour d’autres municipalités comme Hato Mayor où 62 migrants sur 97 ont été déportés. Les provinces de Valverde, Montecristi, Hermanas Mirabal, Maria Trinidad Sanchez et Azua ont été  elles aussi dans le viseur de la Direction Générale de la Migration.

Outre les inspecteurs de la DGM qui ont mené cette opération de routine effectuée régulièrement par les autorités, des militaires et la police dominicaine ont aussi offert leur soutien.

Rappelons qu’en juillet dernier, c’est plus de cinq mille migrants haïtiens sans papiers qui ont été arrêtés en République Dominicaine, selon les informations divulguées par CESFRONT, le corps dominicain spécialisé dans la sécurité des frontières.

Lire : 5, 790 migrants haïtiens sans papiers arrêtés en RD au mois de juillet

(Source : Le National)

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :