Une mère, Macilia Pierre et sa fille Alcius Eliamène Joisius (qui elle même est accompagné de son fils d'un an né de la pratique Alantran) Crédit Photo : Luckenson JEAN / Loop Haiti

Aux Verrettes, commune d’Haïti, une vielle "coutume" baptisée "Alantran" autorise des hommes à verser à des parents des sommes variées entre dix mille et vingt mille gourdes (soit 92 à 185 euros) p...